«BUIDL!»

Le Temps - - FINANCE -

Après une an­née 2017 qui a vu l’émer­gence du mo­dèle ICO (Ini­tial Coin Of­fe­ring), les le­vées de fonds en cryp­to­mon­naies ont culmi­né en 2018 aus­si bien en nombre (plus de 3000) qu’en taille avec le ser­vice de mes­sa­ge­rie Te­le­gram (1,7 mil­liard de dol­lars) et la pla­te­forme EOS (4 mil­liards de dol­lars). Après une phase de sur­chauffe où l’on en­ten­dait crier «HODL!» (mot de­ve­nu culte ta­pé dans un chat par un tra­der trop pres­sé en­joi­gnant à ses com­pa­gnons de conser­ver leurs po­si­tions lors d’une cor­rec­tion brusque des mar­chés), les prix des prin­ci­pales cryp­to­mon­naies ont été di­vi­sés par 10 ces der­niers mois et les ré­gu­la­teurs fi­nan­ciers sont in­ter­ve­nus pour stop­per les pro­jets les moins scru­pu­leux. L’ex­ci­ta­tion étant à pré­sent re­tom­bée, le buzz­word 2019 est «BUIDL!» – c’est le mo­ment de construire des pro­duits et par là de ré­pondre aux pro­messes qui ont été faites à la com­mu­nau­té.

La route vers l’adop­tion en masse des tech­no­lo­gies dé­cen­tra­li­sées est pour­tant en­core longue: d’après un clas­se­ment éta­bli par DappRa­dar, les ap­pli­ca­tions blo­ck­chain les plus po­pu­laires du mo­ment comptent moins de 1000 uti­li­sa­teurs quo­ti­diens (contre 1,5 mil­liard pour Fa­ce­book, la plus po­pu­laire des ap­pli­ca­tions web). Une nou­velle dy­na­mique pour­rait être in­suf­flée pro­chai­ne­ment par les pro­jets ICO des pre­miers jours, dont plu­sieurs sont en passe de li­vrer une pre­mière ver­sion de leur pla­te­forme. Cer­tains pro­duits pour­raient ga­gner en po­pu­la­ri­té ra­pi­de­ment, comme le na­vi­ga­teur in­ter­net Brave, lan­cé par un des créa­teurs de Mo­zilla, qui a été té­lé­char­gé plus de 10 mil­lions de fois et per­met à ses uti­li­sa­teurs qui le sou­haitent de re­ce­voir des mi­cro­paie­ments en échange de la part d’at­ten­tion qu’ils mettent à la dis­po­si­tion des an­non­ceurs.

De grands groupes tech­no­lo­giques pour­raient aus­si re­joindre la course pro­chai­ne­ment. Fa­ce­book se­rait ain­si sur le point de lan­cer un sys­tème de paie­ments fonc­tion­nant sur l’ap­pli­ca­tion WhatsApp. Et le pro­blème de l’in­ter­face uti­li­sa­teur, no­toi­re­ment très mau­vaise dans le sec­teur blo­ck­chain, est éga­le­ment sur le point de fran­chir une étape avec de nou­veaux prin­cipes de de­si­gn dans les ap­pli­ca­tions, d’une part (uti­li­sa­tion du consen­sus ap­por­té par la chaîne pour ce qui est stric­te­ment né­ces­saire, sim­pli­fi­ca­tion de l’in­ter­face pour l’uti­li­sa­teur dont on n’at­tend plus qu’il ap­prouve chaque mi­cro­tran­sac­tion ma­nuel­le­ment), et de nou­veaux élé­ments hard­ware, d’autre part: le pre­mier blo­ck­chain phone com­pre­nant un porte-mon­naie vir­tuel dé­dié aux cryp­to­mon­naies a été mis sur le mar­ché par HTC l’an­née pas­sée. Une sé­rie de fac­teurs semblent donc ali­gnés pour que l’an­née 2019 soit celle de la blo­ck­chain utile – on at­tend avec im­pa­tience la pre­mière ap­pli­ca­tion dé­pas­sant le mil­lion d’uti­li­sa­teurs!

AN­TOINE VERDON CRYPTO-EN­TRE­PRE­NEUR ET IN­VES­TIS­SEUR

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.