Il a consti­tué une ex­tra­or­di­naire col­lec­tion de 1602 clés ge­ne­voises

Se­lon des ex­perts, la sé­lec­tion ef­fec­tuée par un an­ti­quaire de la Vieille-Ville est ex­cep­tion­nelle

Tribune de Geneve - - Genève - Xa­vier La­fargue @Xa­vierLa­fargue

Son ma­ga­sin d’an­ti­qui­tés s’ap­pelle À la Clef d’Or, et ce n’est pas un ha­sard. Du­rant plus de cin- quante ans, An­dréas Jäg­gi a pa­tiem­ment consti­tué une fa­bu­leuse col­lec­tion de clés du Vieux-Ge­nève. «La plus an­cienne date du XIIe siècle, la plus ré­cente du dé­but du XXe. Il y en a exac­te­ment 1602», an­nonce-t-il fiè­re­ment, en clin d’oeil à l’Es­ca­lade.

Ar­chi­tecte d’in­té­rieur et an­ti­quaire ayant pi­gnon sur rue en Vieille-Ville, il a vou­lu que sa sé­lec­tion de pièces soit ir­ré­pro­chable. Elle l’est, se­lon deux spé­cia­listes qui l’ont ex­per­ti­sée. Dans son rap­port da­té de 2007, le maître ser­ru­rier ge­ne­vois Jean-Pierre Gillié­ron sou­ligne que «par sa gran­deur et sa di­ver­si­té, cette col­lec­tion est d’un pres­tige ex­cep­tion­nel. Elle re­pré­sente un pa­tri­moine his­to­rique et cultu­rel unique pour Ge­nève.» Il re­lève aus­si la qua­li­té de la res­tau­ra­tion de ces clés fa­bri­quées ar­ti­sa­na­le­ment.

Clés ju­daïques, clé-pis­to­let…

Mé­ti­cu­leux, An­dréas Jäg­gi les a en ef­fet toutes gar­nies d’un cor­don aux cou­leurs du can­ton. Par ailleurs, cha­cune est mu­nie d’une pla­quette nu­mé­ro­tée où il est sti­pu­lé quel fut son usage.

On me­sure alors non seule­ment la di­ver­si­té de cette col­lec­tion, mais aus­si la ra­re­té de cer­tains spé­ci­mens. Par exemple ces deux clés ju­daïques dont le pan­ne­ton com­porte l’étoile de Da­vid, qui ser­vaient à ou­vrir la porte d’une sy­na­gogue. «Elles sont uniques au monde», as­sure l’an­ti­quaire. On ad­mi­re­ra aus­si des clés d’édi­fices mu­ni­ci­paux, de grandes portes de la ville, de con­fré­rie ma­çon­nique, de ca­thé­drale, de mai­sons bour­geoises ou de l’Ordre de Malte. Et même une clé-pis­to­let et d’autres qui se re­plient en deux, le pan­ne­ton (par­tie qui sert à dé­ver­rouiller la ser­rure) s’em­boî­tant exac­te­ment dans l’an­neau. «La plus grande me­sure 30 cm et la plus pe­tite, une clé de cof­fret à bi­joux, est de la taille d’une pièce de 5 cen­times», pré­cise An­dréas Jäg­gi.

D’une va­leur in­es­ti­mable

Ex­pert re­con­nu en clés an­ciennes et au­teur de plu­sieurs livres sur le su­jet, le Ber­nois Jean-Jo­sef Brun­ner note dans son rap­port da­té de 2002 que «cette col­lec­tion est ra­ris­sime», d’une gran­deur et d’une di­ver­si­té re­mar­quables. Il sou­ligne lui aus­si que «toutes ces clefs an­ciennes ont été trai­tées d’une telle ma­nière que l’as­pect gé­né­ral est de haute qua­li­té». Joint ven­dre­di par té­lé­phone, l’ex­pert a ré­ité­ré son ad­mi­ra­tion pour «cette col­lec­tion tout à fait spé­ciale et d’une va­leur in­es­ti­mable».

Clés cherchent pre­neur

L’en­semble «dort» ac­tuel­le­ment dans des ti­roirs, en lieu sûr. Mais An­dréas Jäg­gi dé­sire au­jourd’hui s’en sé­pa­rer. «Je suis en­tré dans ma quatre-vingtième an­née… glisse-t-il. Mais j’ai­me­rais que ce tré­sor de­meure ici, à Ge­nève.»

Pour­tant, mal­gré la va­leur des ex­per­tises, les portes du Can­ton, de la Ville et des musées ne se sont pas ou­vertes. L’an­ti­quaire n’a re­çu pour l’heure au­cune ré­ponse po­si­tive à ses nom­breux cour­riers en­voyés de­puis une quin­zaine d’an­nées. Alors il cherche en­core. Mu­sée pri­vé, mé­cène, fon­da­tion, fa­mille ge­ne­voise? «J’es­père tou­jours que les po­li­tiques pren­dront la me­sure de ce fa­bu­leux pa­tri­moine ge­ne­vois. Mais c’est clair, je cé­de­rai l’en­tier de ma col­lec­tion à ce­lui qui achè­te­ra les deux clés ju­daïques, les plus rares de ma col­lec­tion.» Avis aux ama­teurs…

GEORGES CA­BRE­RA

L’an­ti­quaire ge­ne­vois An­dréas Jäg­gi (mon­trant ici une clé-pis­to­let) a consti­tué une col­lec­tion d’une va­leur pa­tri­mo­niale in­es­ti­mable. À droite, les deux ra­ris­simes clés ju­daïques.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.