Mar­tin Fuchs signe le dou­blé à Bâle

Hip­pisme Le Zu­ri­chois triomphe à nou­veau sur les bords du Rhin avec «Cloo­ney» et as­sure sa qua­li­fi­ca­tion pour la fi­nale de Coupe du monde

Tribune de Geneve - - Sports - Al­ban Pou­dret

«Ga­gner, c’est beau. Le faire deux an­nées de suite, de­vant son pu­blic, c’est en­core mieux», a confié Mar­tin Fuchs di­manche à Bâle. Pre­mier Suisse, l’an pas­sé, à rem­por­ter le Grand Prix rhé­nan, le jeune ca­va­lier zu­ri­chois (26 ans) a réus­si le dou­blé di­manche avec son gé­nial gris «Cloo­ney». Mieux, cette épreuve compte dé­sor­mais pour la Coupe du monde et Mar­tin Fuchs as­sure ain­si dé­fi­ni­ti­ve­ment sa qua­li­fi­ca­tion pour la grande fi­nale de Gö­te­borg (du 4 au 7 avril).

Au bar­rage, ils n’étaient plus que trois (sur 40) et Mar­tin Fuchs avait l’avan­tage de par­tir le der­nier. Avant lui, le Hol­lan­dais Marc Hout­za­ger avait certes ré­pé­té son sans-faute, mais sans for­cer. Le

«Ga­gner, c’est beau. Le faire deux an­nées de suite, de­vant son pu­blic, c’est en­core mieux» Mar­tin Fuchs Vain­queur du CSI de Bâle

Belge Pie­ter De­vos avait été plus ra­pide, mais il n’avait pu évi­ter une faute sur l’avant-der­nier obs­tacle. Le Suisse sut alors do­ser à la per­fec­tion sa prise de risques, fi­nis­sant fort pour prendre plus d’une se­conde au Néer­lan­dais.

«Mon père et Steve (Guer­dat) avaient pu me dire exac­te­ment quoi faire, ce qui m’a per­mis de soi­gner les pre­miers sauts et un vi­rage dé­li­cat pour mon che­val, avant de fi­nir plus fort», di­ra le vain­queur.

Nad­ja Pe­ter Stei­ner 6e

Quatre couples avaient été pri­vés du bar­rage pour du temps dé­pas­sé. Par­mi eux, l’épa­tante Suis­sesse Nad­ja Pe­ter Stei­ner et «Sau­ra de Fond­combe», 6es. Du coup, la Schwyt­zoise ins­tal­lée près de Pa­ris pour­ra dis­pu­ter deux étapes de la Coupe du monde ces pro­chaines se­maines.

Tous deux pié­gés par l’avant­der­nier saut, Steve Guer­dat était 10e avec «Ve­nard de Ce­ri­sy» et Pius Sch­wi­zer 12e avec «Cort­ney Cox». Guer­dat, qui a mis ses cracks au re­pos après le CHI de Ge­nève, avait tro­qué «Ulysse des Fo­rêts», 2e di­manche ma­tin, contre l’in­ex­pé­ri­men­té «Ve­nard de Ce­ri­sy», mais il n’était pas loin du compte.

Le Ju­ras­sien garde aus­si la tête du cir­cuit Coupe du monde, de­vant De­vos et Mar­tin Fuchs. Ce der­nier, as­su­ré de par­ti­ci­per à la fi­nale, pour­ra ain­si s’en­vo­ler le coeur lé­ger lun­di pro­chain, après le concours de Leip­zig, pour pas­ser l’hi­ver en Flo­ride. «Je vais être dix se­maines au so­leil et faire des concours à Wel­ling­ton. Ça fe­ra du bien aux huit che­vaux que j’em­mène avec moi.» Par­mi eux, «Cloo­ney», mais pas «Cha­plin», qui se­ra de pi­quet pour l’épreuve de Leip­zig puis pour celle de Boisle-Duc (PB), mi-mars, un concours pour le­quel le Zu­ri­chois fe­ra un al­ler et re­tour.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.