Un ter­rible ac­ci­dent rou­tier sur­ve­nu en Suède en­deuille Adel­bo­den

Cinq jeunes de la com­mune ber­noise ont per­du la vie sa­me­di au re­tour des va­cances dans un ac­ci­dent qui a fait six vic­times suisses

Tribune de Geneve - - La Une - Ste­fan Sch­ny­der

Adel­bo­den se pré­pa­rait à un week-end de Coupe du monde de ski. Mais sa­me­di ma­tin, à des mil­liers de ki­lo­mètres de la Suisse, cinq jeunes du vil­lage ain­si qu’un sixième Suisse ont per­du la vie dans un ac­ci­dent de la route sur­ve­nu à Ma­su­gns­byn, un ha­meau à proxi­mi­té de la ville de Ki­ru­na, si­tuée à l’ex­trême nord de la Suède. Tous avaient entre 20 et 30 ans. Un autre ha­bi­tant d’Adel­bo­den a été bles­sé.

La Com­mune a confir­mé di­manche après-mi­di «avoir ap­pris la nou­velle avec une im­mense conster­na­tion». Ni le Dé­par­te­ment fé­dé­ral des af­faires étran­gères (DFAE) ni la po­lice can­to­nale ber­noise n’ont confir­mé si la sixième vic­time était aus­si ori­gi­naire d’Adel­bo­den.

Vil­lage sous le choc

«Cette nou­velle est un grand choc pour tout le vil­lage!» ont sou­li­gné les au­to­ri­tés de la Com­mune avant d’adres­ser leur pro­fonde com­pas­sion aux proches des vic­times et du bles­sé. Le conseiller fé­dé­ral et mi­nistre des Af­faires étran­gères Igna­zio Cas­sis, ain­si que les au­to­ri­tés du Can­ton de Berne, ont fait de même.

Sur place, les ha­bi­tants in­ter­ro­gés di­manche ne sou­hai­taient pas don­ner plus d’in­di­ca­tions sur les vic­times. Mais tout le monde s’ac­corde sur le fait que celles-ci avaient pré­vu de re­prendre le tra­vail lun­di. Se­lon le «Blick» et «20 Mi­nu­ten», le groupe s’était ren­du au nord de la Scan­di­na­vie pour skier et ob­ser­ver des au­rores bo­réales.

L’ac­ci­dent s’est pro­duit alors qu’Adel­bo­den ac­cueillait jus­te­ment ce week-end la Coupe du monde de ski. Dans leur com­mu­ni­qué, les or­ga­ni­sa­teurs de la ma­ni­fes­ta­tion ont in­di­qué avoir ap­pris la nou­velle di­manche «du­rant la pre­mière manche». Dans l’après-mi­di, ils ont de­man­dé une mi­nute de si­lence en mé­moire des vic­times, avant d’an­nu­ler les fes­ti­vi­tés pré­vues en marge de la ma­ni­fes­ta­tion.

Jus­qu’à di­manche soir, les in­for­ma­tions of­fi­cielles sur le dé­rou­le­ment de l’ac­ci­dent res­taient peu nom­breuses. Se­lon le jour­nal sué­dois «Af­ton­bla­det», le groupe de jeunes voya­geait à bord d’un mi­ni­bus sa­me­di ma­tin lors­qu’ils sont en­trés en col­li­sion fron­tale avec un ca­mion. Le conduc­teur de ce der­nier a pré­ci­sé que le mi­ni­bus se trou­vait du mau­vais cô­té de la route lors­qu’il l’a vu. L’im­pact a pro­pul­sé le vé­hi­cule et ses oc­cu­pants dans le fos­sé. Les se­cou­ristes ont dû dé­cou­per le mi­ni­bus pour dés­in­car­cé­rer les pas­sa­gers.

Au mo­ment de l’ac­ci­dent, les condi­tions de cir­cu­la­tion étaient mau­vaises. «La route était ver­gla­cée, il fai­sait sombre et la force du vent équi­va­lait à celle d’un ou­ra­gan», a ex­pli­qué Ma­ria Ja­kobs­son, porte-pa­role de la po­lice sué­doise. Les en­quê­teurs es­pèrent re­cueillir plus d’in­dices au­près du chauf­feur du ca­mion ain­si que du pas­sa­ger du mi­ni­bus qui a sur­vé­cu. Tous deux sont en état de choc. Le ca­mion­neur, qui n’a pas été bles­sé, tra­vaillait pour la so­cié­té mi­nière Kau­nis. «Les fa­milles ont été in­for­mées, mais l’iden­ti­fi­ca­tion for­melle des vic­times n’est pas ter­mi­née», pré­cise Ma­ria Ja­kobs­son.

Vi­rage connu dans la ré­gion

Gö­ran et Eva Lant­to vivent à 900 mètres du lieu de l’ac­ci­dent et ont été ré­veillés par le bruit de l’hé­li­co­ptère de se­cours. «J’ai tout de suite su que ce­la ve­nait de ce vi­rage. C’est une vé­ri­table courbe de la mort», a dé­cla­ré Gö­ran Lant­to à la té­lé­vi­sion pu­blique sué­doise. Se­lon le couple, les ha­bi­tants de la ré­gion connaissent les dan­gers de ce vi­rage, où plu­sieurs vé­hi­cules ont dé­jà quit­té la route, et ne cir­culent pas au-de­là de 70 km/h.

Le centre consu­laire ré­gio­nal de la Suisse à Stock­holm est en contact avec les au­to­ri­tés sué­doises et a en­voyé une col­la­bo­ra­trice sur place. Elle a pour tâche d’ac­com­pa­gner les fa­milles des vic­times, se­lon le Dé­par­te­ment fé­dé­ral des af­faires étran­gères. Ce­lui-ci in­dique aus­si que le centre de ges­tion de crise et la di­rec­tion consu­laire, de même que la po­lice fé­dé­rale, sont en­ga­gés afin d’ap­por­ter leur sou­tien aux proches.

MA­RIA ENGSTRÖM-ANDERSSON

Un ca­mion de la com­pa­gnie mi­nière Kau­nis est en­tré en col­li­sion avec le mi­ni­bus trans­por­tant les jeunes Suisses.

KEYSTONE/PE­TER SCHNEIDER

La Com­mune d’Adel­bo­den a fait part de son «im­mense conster­na­tion» di­manche après-mi­di.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.