LE BUZZ DU MOIS EA­TI­GO

Ea­ti­go.com

Gavroche Thaïlande - - Le Village I Actu -

Trou­ver la bonne idée, dé­ve­lop­per le concept en s’ap­puyant sur un bon business plan et être en me­sure de trans­for­mer l’idée en pro­duit ou ser­vice ; for­mer une équipe, trou­ver des as­so­ciés, ob­te­nir des fi­nan­ce­ments..., telles sont les prin­ci­pales étapes à fran­chir pour toutes les start-up, ces jeunes en­tre­prises in­no­vantes.

Syl­vain de Muynck, jeune in­gé­nieur di­plô­mé de l’ISEN de Lille, une école for­mant des in­gé­nieurs en haute tech­no­lo­gie, en in­for­ma­tique et en élec­tro­nique, dé­ve­loppe son goût pour l’en­tre­pre­na­riat dès son ar­ri­vée en Thaï­lande, il y a cinq ans, en ins­tal­lant la wi­fi dans des hô­tels, puis en ra­che­tant un site qui liste tous les res­tau­rants. Il dé­ve­loppe alors le concept de la ré­ser­va­tion en ligne, mais d’une ma­nière dif­fé­rente. Les Thaï­lan­dais n’ont pas l’ha­bi­tude de ré­ser­ver les res­tau­rants, il fal­lait donc trou­ver l’idée qui chan­ge­rait leur état d’es­prit et les at­ti­re­rait. Cette idée, c’est un sys­tème de pro­mo­tion en fonc­tion de l’heure à la­quelle vous al­lez dî­ner, avec des pro­mo­tions al­lant jus­qu’à 50% à cer­taines heures de la jour­née.

Cette lo­gique de dis­count est dé­jà ap­pli­quée par les hô­tels et les com­pa­gnies aé­riennes, qui pro­posent des ta­rifs pro­mo­tion­nels pé­rio­diques. Il suf­fi­sait alors de l’ap­pli­quer à la res­tau­ra­tion, sa­chant que le taux d’oc­cu­pa­tion moyen d’un res­tau­rant dans le monde

est de 30%, alors que les hô­tels af­fichent 80%.

Le jeune en­tre­pre­neur dé­marre son idée avec un ami is­su de la même école, Thi­baut La­cave, puis il trouve des ac­tion­naires et, en 2013, Ea­ti­go est fon­dé avec le sou­tien et les avan­tages du BOI (Board of In­vest­ment), en rai­son de l’ex­per­tise qu’ils ap­portent.

Ea­ti­go em­ploie au­jourd’hui 25 per­sonnes, dont 80% de Thaï­lan­dais. L’en­tre­prise pro­pose, via son site web et son ap­pli­ca­tion pour iP­hone et An­droid, de pro­fi­ter de pro­mo­tions de 10 à 50 % sur les 150 res­tau­rants par­mi les plus po­pu­laires de la ca­pi­tale, cou­vrant toutes les spé­cia­li­tés, de la crê­pe­rie aux res­tau­rants in­ter­na­tio­naux, thaïs, in­diens, ou en­core ja­po­nais.

Mode d’em­ploi Il suf­fit de sé­lec­tion­ner le res­tau­rant de votre choix, de choi­sir l’heure et la pro­mo­tion qui vous convient, d’en­trer votre nom, numéro de té­lé­phone et adresse email. Une confir­ma­tion par email et SMS vous se­ra en- voyée dès que vous avez ré­ser­vé. Le dis­count s’ap­plique sur chaque plat du me­nu (que vous pou­vez consul­ter en ligne), la ré­ser­va­tion n’en­traîne au­cun frais et au­cune in­for­ma­tion sur une carte de cré­dit n’est de­man­dée. Le site lui-même est très bien conçu, avec une re­cherche par quar­tier, type de cui­sine ou prix. Chaque res­tau­rant in­dique sa pro­mo­tion se­lon les heures, des icones si­gnalent sa po­pu­la­ri­té au­près des usa­gers et sa gamme de prix. Les res­tau­ra­teurs versent une com­mis­sion pour chaque ré­ser­va­tion, mais rem­plissent leur tables aux heures creuses, un sys­tème fi­na­le­ment très pro­fi­table.

Quant à la clien­tèle, thaï­lan­daise à 90% car tout le mar­ke­ting en ligne se fait prin­ci­pa­le­ment en thaï, elle a su chan­ger ses ha­bi­tudes pour bé­né­fi­cier des pro­mo­tions. Ea­ti­go ne s’ar­rê­te­ra pas à Bang­kok. Après Sin­ga­pour, ou­vert de­puis huit mois, de nou­velles villes en Thaï­lande se­ront bien­tôt re­liées à l’ap­pli­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Thailand

© PressReader. All rights reserved.