Bua Noi, 20 ans de pri­son dans le bé­ton Un ours ma­lais meurt de faim dans un temple

Gavroche Thaïlande - - Actu I Le Village -

Ka­nit Serm­si­ri­mong­kol a ou­vert il y a 30 ans un zoo sur les deux der­niers étages du Pa­ta De­part­ment Store à Pink­lao, un centre com­mer­cial au­jourd’hui dé­ca­ti. A l’époque, il n’y avait pas de lois strictes sur la pro­tec­tion des ani­maux, et la fe­melle go­rille a été im­por­tée lé­ga­le­ment d’Al­le­magne en 1988. De­puis, l’uni­vers de Bua Noi, la seule fe­melle go­rille de Thaï­lande et peut-être d’Asie, est une cage au sol ci­men­té au-des­sus d’un centre com­mer­cial si­tué dans une rue à grand pas­sage, avec pour com­pa­gnons d’in­for­tune quelques deux cents es­pèces d’ani­maux, rep­tiles, tortues, oi­seaux, singes et une pan­thère noire. Une pé­ti­tion a été lan­cée pour li­bé­rer Bua Noi et fer­mer le zoo, mais Ni­pon Cho­ti­barn, di­rec­teur du Dé­par­te­ment des Parcs na­tio­naux et de la Vie sau­vage, a re­nou­ve­lé pour un an la li­cence du zoo, es­ti­mant qu’il est très dif­fi­cile et trop coû­teux de dé­pla­cer de grands ani­maux et que le go­rille est bien soi­gné. L’as­so­cia­tion Wild Life Friends Foun­da­tion (Thai­land) a dé­cou­vert un ours ma­lais dans un état déses­pé­ré, gar­dé dans une pièce sombre dans le temple Nong Hoi, dans la pro­vince de Prachuap Khi­ri Khan. L’ours était si faible, si maigre, ayant per­du sa four­rure, que mal­gré les ef­forts des vé­té­ri­naires de la fon­da­tion, il n’a pu être sau­vé. De­puis trois ans, la fon­da­tion avait aler­té par de mul­tiples cour­riers le Dé­par­te­ment des parcs na­tioaux et de la Vie sau­vage sur le sort de ces ours (il y en avait six, deux sont morts) dé­te­nus dans le temple.

Dr GÉ­RARD LALANDE

Di­rec­teur Gé­né­ral, CEO-HEALTH : or­ga­nise la prise en charge de vos

pro­blèmes mé­di­caux par les meilleurs spé­cia­listes en Thaï­lande.

Newspapers in French

Newspapers from Thailand

© PressReader. All rights reserved.