SI­LOM DES MOU­LINS À VENT AU ROYAUME DES AF­FAIRES

Gavroche Thaïlande - - Bangkok -

« Si­lom » (mou­lin à vent en thaï), par son his­toire, est sû­re­ment le quar­tier le plus cos­mo­po­lite de Bang­kok. Ber­ceau de la com­mu­nau­té ca­tho­lique en Thaï­lande, comme en té­moignent les nom­breux édi­fices re­li­gieux, Si­lom est aus­si le coeur fi­nan­cier de la ca­pi­tale, le centre du né­goce de pierres et, avec Pat­pong, l’un des plus fa­meux quar­tiers « chauds » de la pla­nète !

XIXème siècle par Vai­thi Pa­dayat­chi, un im­mi­grant ta­moul, à l'angle de Si­lom et Pan Road. Dé­dié à la déesse Ma­riam­man, il abrite les sta­tues des prin­ci­pales di­vi­ni­tés du pan­théon hin­dou. Des stands de fleurs et of­frandes en­tourent ses murs et sont pro­po­sées aux fi­dèles lors des cé­ré­mo­nies. Ce temple est une étape spi­ri­tuelle im­por­tante pour les com­mu­nau­tés ta­moules et Sikh ain­si que pour de nom­breux Thaï­lan­dais at­ta­chés à un boud­dhisme fu­sion­nant ai­sé­ment avec l’hin­douisme. Juste en face, au soi 20, res­tau­rants végétariens, in­diens et per­san au­then­tiques en­tourent la mos­quée Mas­jid Mi­ra­sud­deen. Un mar­ché tra­di­tion­nel lo­cal ou­vert dès les pre­mières heures du ma­tin jus­qu’à 22 heures y pro­pose viande de chèvre et pro­duits Ha­lal. Ce quar­tier abri­ta en ef­fet la com­mu­nau­té mu­sul­mane dite Ya­wa dès 1912, quand une pre­mière mos­quée de bois fut édi­fiée par le di­plo­mate Ha­ji Ma­ha­mud Yu­sup qui pos­sé­dait de nom­breux ter­rains Soi Pra­dit. Dès 1983, l’homme d'af­faires Ma­nit Ha­ji Mu­ha­mud Mai­din ra­che­ta celle-ci afin d’y construire l’ac­tuelle mos­quée, de­meu­rant pri­vée et ap­par­te­nant jus­qu'à pré­sent à sa fa­mille. De nom­breuses fêtes re­li­gieuses comme Na­vra­tri s’ar­ti­culent au­tour de ces temples et le long des routes Si­lom, Su­ra­sak, Sa­thorn et Na­ra­thi­was, ras­sem­blant plu­sieurs mil­liers de croyants chaque an­née. Ce festival hin­dou ma­jeur dé­dié au culte de la déesse Dur­ga qui a lieu vers le mois d’oc­tobre prend fin le der­nier soir à grand ren­fort de pa­rades fes­tives, danses li­bé­ra­trices, transes par­fois exu­bé­rantes, prières et chants in­can­ta­toires. Tout le quar­tier s’im­prègne alors de nou­velles cou­leurs et par­fums d’en­cens au­tour d’au­tels de for­tune dans une cé­lé­bra­tion réunis­sant toutes les cultures, gé­né­ra­tions et genres.

Quar­tier rouge

C’est dès la nuit tom­bée que Si­lom dis­pose son large éven­tail de com­merces de chaque cô­té de la rue où mar­chands am­bu­lants s’ag­glu­tinent, pro­po­sant une pro­fu­sion de pro­duits hé­té­ro­clites se mê­lant al­lè­gre­ment avec les stands de nour­ri­ture. De nou­velles restrictions mu­ni­ci­pales obligent tou­te­fois les com­mer­çants am­bu­lants, vé­ri­table pa­tri­moine im­ma­té­riel du quar­tier, à ré­duire de moi­tié leurs heures d’ac­ti­vi­té. Les trot­toirs sont plus or­don­nés, « mais nous avons per­du beau­coup de clients » se plaint l’un d’entre eux. Vê­te­ments à la mode, chaus­sures et sou­ve­nirs en tout genre co­ha­bitent avec des ac­ces­soires de contre­fa­çon, DVD, sex toys et autres boîtes de faux Via­gra. Une anar­chie vi­vant en toute har­mo­nie avec les ta­blées de res­tau­ra­teurs bai­gnant dans des odeurs de fri­ture jus­qu’aux abords de la rue. Au beau mi­lieu de ce bouillon­nant mar­ché, les rues de Pat­pong, Si­lom Soi 4 (et ses bars gay) et Tha­niya,

Newspapers in French

Newspapers from Thailand

© PressReader. All rights reserved.