GOMYCODE 1.000 BOURSES POUR 1.000 CODEURS TU­NI­SIENS

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE -

start-up

LES États-Unis sont «prêts» à ai­der l’éco­no­mie nord-co­réenne et à ap­por­ter des «ga­ran­ties» à Kim Jong Un, si Pyon­gyang prend des «me­sures cou­ra­geuses» en vue d’une «dé­nu­cléa­ri­sa­tion ra­pide» et «com­plète», a dé­cla­ré, ven­dre­di 11 mai, le se­cré­taire d’État amé­ri­cain Mike Pom­peo. Lors d’une ren­contre, le ven­dre­di 11 mai, avec son ho­mo­logue sud-co­réenne Kang Kyung-wha à Wa­shing­ton, le se­cré­taire d’État amé­ri­cain, Mike Pom­peo, a ré­af­fir­mé sa de­mande d’une «dé­nu­cléa­ri­sa­tion com­plète, vé­ri­fiable et ir­ré­ver­sible» de la pé­nin­sule co­réenne. «Je pense qu’il y a un ac­cord to­tal sur ce que sont les ob­jec­tifs ul­times», a as­su­ré le mi­nistre de Do­nald Trump, de re­tour de Co­rée du Nord où il a ren­con­tré le di­ri­geant nord-co­réen pour pré­pa­rer le som­met du 12 juin avec le pré­sident amé­ri­cain. «Si la Co­rée du Nord prend des me­sures cou­ra­geuses pour une dé­nu­cléa­ri­sa­tion ra­pide, les États-Unis sont prêts à tra­vailler avec la Co­rée du Nord pour l’ame­ner au même ni­veau de pros­pé­ri­té que nos amis sud-co­réens», a-t-il dit.

DES «DÉ­CI­SIONS STRA­TÉ­GIQUES» RES­TENT À PRENDRE

Mike Pom­peo a ex­pli­qué avoir dis­cu­té avec le nu­mé­ro un nord-co­réen de «pro­blèmes pro­fonds, com­plexes, de dé­fis, de dé­ci­sions stra­té­giques» que Kim Jong Un «de­vra prendre», «s’il est dis­po­sé à une dé­nu­cléa­ri­sa­tion com­plète, en échange des ga­ran­ties que nous sommes prêts à lui ap­por­ter». Le di­ri­geant nord-co­réen a ré­cem­ment dit que la dé­nu­cléa­ri­sa­tion pou­vait se «concré­ti­ser», «tant que les dif­fé­rentes par­ties aban­donnent leur po­li­tique hos­tile et les me­naces» à l’en­contre de Pyon­gyang. Le pré­sident chi­nois Xi Jin­ping, qu’il ve­nait de ren­con­trer, a en­suite de­man­dé à son ho­mo­logue amé­ri­cain de prendre en compte les «pré­oc­cu­pa­tions de sé­cu­ri­té rai­son­nables» des Nord-Co­réens.

LA CO­RÉE DU SUD AT­TEND DES «ME­SURES PLUS CONCRÈTES»

De son cô­té, la mi­nistre sud-co­réenne des Af­faires étran­gères a as­su­ré, ven­dre­di 11 mai, qu’il n’était pas ques­tion de com­men­cer à le­ver les sanc­tions dra­co­niennes contre la Co­rée du Nord avant des «me­sures plus concrètes», «vi­sibles et si­gni­fi­ca­tives» vers le dé­man­tè­le­ment du pro­gramme nu­cléaire. Elle a as­su­ré qu’il n’y avait «au­cune di­ver­gence» entre Wa­shing­ton et Séoul à l’ap­proche de la ren­contre entre Do­nald Trump et le pré­sident sud-co­réen Moon Jae-in, le 22 mai à la Mai­son-Blanche, et du som­met Trump-Kim le 12 juin à Sin­ga­pour.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.