POIDS DES IN­DUS­TRIES EX­TRAC­TIVES DANS L’ÉCO­NO­MIE

La Presse Business (Tunisia) - - EN COUVERTURE PROSPECTION PÉTROLIÈRE -

Se­lon di­vers au­dits éner­gé­tiques et don­nées sa­tel­li­taires, con­trai­re­ment à ce qu’on avait es­sayé de faire croire aux Tu­ni­siens, cinq dé­cen­nies du­rant, le sol et le sous-sol tu­ni­siens sont riches en ma­tières pre­mières mi­né­rales, éner­gé­tiques et non éner­gé­tiques. Les cartes géo­lo­giques ou sa­tel­li­taires confirment des ré­serves plus ou moins sa­tis­fai­santes en ri­chesses na­tu­relles, dont les te­neurs conti­nuent à être af­fi­nées. Consé­quence: le sol et le sous-sol du pays n’ont pas en­core ré­vé­lé tous leurs se­crets. Men­tion spé­ciale pour le gaz na­tu­rel : ce sec­teur contri­bue à la sa­tis­fac­tion d’en­vi­ron 53% de la de­mande éner­gé­tique na­tio­nale. Il re­pré­sente le com­bus­tible né­ces­saire à la pro­duc­tion élec­trique à hau­teur de 100%. Les be­soins du pays en gaz sont cou­verts au taux de 63% grâce à l’ap­port de la pro­duc­tion na­tio­nale, et à concur­rence de 37% par l’ap­pro­vi­sion­ne­ment en gaz al­gé­rien par le biais du ga­zo­duc tra­ver­sant le ter­ri­toire tu­ni­sien. Ac­tuel­le­ment, le sec­teur des mines et des éner­gies fos­siles re­pré­sente 10% du PIB (72 mil­liards de di­nars en­vi­ron), contre 3% pour les banques, 6% pour le tou­risme. Il par­ti­cipe à hau­teur de 15% dans les rece es fis­cales et non fis­cales du bud­get de l’Etat. En­fin, il se taille la part du lion dans les ex­por­ta­tions, avec un poids de 25% du bu­si­ness ex­por­té. De ce fait, ses en­jeux im­pactent for­te­ment les fon­da­men­taux so­cioé­co­no­miques du pays: créa­tion d’em­plois, struc­ture du PIB, crois­sance éco­no­mique, pou­voir d’achat, ba­lance com­mer­ciale, res­sources pu­bliques, bud­get de l’Etat, plan de dé­ve­lop­pe­ment, ca­pa­ci­té d’ende ement, ba­lance des paie­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.