«Nos mé­thodes de re­cru­te­ment sont à re­pen­ser»

La Presse Business (Tunisia) - - SPORT - Amor BACCAR

«Pour être franc avec vous, je vais vous dire que je suis tout à fait contre les mé­thodes et les pra­tiques adop­tées par nos clubs en gé­né­ral en ce qui concerne leurs opé­ra­tions de re­cru­te­ment que ce soit en hi­ver ou lors du grand mer­ca­to d’été. D’abord, il y a le fait que les bonnes opé­ra­tions de «rapt» réus­sies ja­dis avec des joueurs de haut ni­veau comme Ma­li­to­li, Khan, Ma­gha­ria, Dos San­tos, etc. ne sont plus pos­sibles de nos jours. Ce genre de joueurs de ta­lent ne court plus les rues. C’est que, jus­te­ment, ils sont sui­vis par les clubs eu­ro­péens et ceux des pays du Golfe. Ce qui reste pour nos clubs n’est pas vrai­ment sa­tis­fai­sant. En ef­fet, on ne peut par­ler de re­cru­te­ment réus­si que s’il est fait suite à une bonne pé­riode de sui­vi de la car­rière du joueur vi­sé. Une fois la dé­ci­sion prise pour tel ou tel joueur, il ne reste plus qu’à lui faire su­bir le test mé­di­cal. Et c’est tout ! Mais chez nous, on re­crute à tour de bras sans être sûr de la va­leur tech­nique du joueur. Et c’est comme ça que la plu­part des opé­ra­tions de re­cru­te­ment ef­fec­tuées par nos clubs sont vouées à l’échec. En plus de ce­la, les tech­ni­ciens sont sou­vent des lais­sés-pour­compte dans les opé­ra­tions de re­cru­te­ment. Ce n’est que ra­re­ment qu’on de­mande leurs avis. Sou­vent tout se fait à leur in­su. Et après, ce sont eux qui doivent go­ber la sauce. A ce su­jet les grands clubs doivent être la lo­co­mo­tive dans ce do­maine en op­tant pour des pra­tiques plus ju­di­cieuses, à l’ins­tar de ce qui se passe en Eu­rope. Ils en ont les moyens. A mon avis le seul club qui réus­sit presque tous ses re­cru­te­ments est le CSS. Il a une bonne mé­thode que tous les autres doivent suivre. Dé­sor­mais, on n’a plus le droit de faire des er­reurs sus­cep­tibles de mettre nos clubs dans une mau­vaise pos­ture avec la Fifa, comme ce fut le cas avec l’OBé­ja, le CAB et le Club Afri­cain. Il faut en ti­rer les le­çons».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.