Une lourde amende pour Ri­bé­ry

«Mon­sieur Ri­bé­ry, si vous ne sa­vez pas quoi faire de votre ar­gent, il reste plein de causes à fi­nan­cer, à sou­te­nir dans le monde en­tier».

La Presse Business (Tunisia) - - SPORT -

Franck Ri­bé­ry a en­ta­mé l’an­née 2019 de fa­çon forte. L’ai­lier du Bayern Mu­nich par­ti en va­cances à Du­baï du­rant la trêve hi­ver­nale a mis une vi­déo sur les ré­seaux so­ciaux avec le très connu «Salt Bae», de­ve­nu en quelque sorte le res­tau­ra­teur des stars grâce à son geste si­gna­ture lors­qu’il sale la viande pré­cieu­se­ment cou­pée au­pa­ra­vant. Une vi­déo tout à fait ano­dine si ce n’est que la viande man­gée par Franck Ri­bé­ry était pa­rée d’or et que son prix a fui­té dans la presse al­le­mande à sa­voir 1.200 eu­ros. Par la suite, Au­drey Pul­var, dans un tweet a dé­cla­ré : «Mon­sieur Ri­bé­ry, si vous ne sa­vez pas quoi faire de votre ar­gent, il reste plein de causes à fi­nan­cer, à sou­te­nir dans le monde en­tier» et a eu droit à une ré­ponse cin­glante Hier, le Bayern Mu­nich a in­for­mé qu’il avait in­fli­gé une «lourde amende» à l’en­contre du joueur en rai­son de ses pro­pos. Dans un com­mu­ni­qué pu­blié sur son site of­fi­ciel, le club

in­dique : «Le FC Bayern Mu­nich a sanc­tion­né Franck Ri­bé­ry pour ses pro­pos sur ses les ré­seaux so­ciaux avec une amende». Ha­san Sa­li­ha­mid­zic, di­rec­teur spor­tif, a dé­cla­ré hier lors du camp

d’en­traî­ne­ment de Do­ha : «Il a uti­li­sé des mots que le FC Bayern Mu­nich ne peut pas ac­cep­ter et que Franck ne peut ja­mais uti­li­ser en tant que mo­dèle et en tant que joueur du FC Bayern. Hier, j’ai lon­gue­ment par­lé à Franck et lui ai dit qu’il se ver­rait in­fli­ger une lourde amende. Il a ac­cep­té cette pu­ni­tion».

Franck Ri­bé­ry en­tame l’an­née 2019 du mau­vais cô­té.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.