L’échi­quier se cla­ri­fie

La Presse Business (Tunisia) - - CAHIER A - Par Mha­med JAIBI

Le dé­mar­rage des tra­vaux ré­gio­naux en vue du congrès na­tio­nal élec­tif de Ni­da Tou­nès re­pré­sente l’amorce d’un tour­nant po­si­tif pour l’en­semble de l’échi­quier po­li­tique, qui va per­mettre de cla­ri­fier les po­si­tion­ne­ments de cha­cun dans la pers­pec­tive des pro­chaines élec­tions et de mettre fin à des luttes in­tes­tines qui n’ont que trop du­ré.

L’épo­pée de Ni­da Tou­nès inau­gu­rée par l’ap­pel de Bé­ji Caïd Es­seb­si à équi­li­brer l’échi­quier, lan­cé le 26 jan­vier 2012, res­te­ra gra­vée dans l’his­toire du pays, mais la dé­mo­cra­tie ré­pu­bli­caine ré­serve des sur­prises et des évo­lu­tions qui im­posent des confi­gu­ra­tions nou­velles aux­quelles les choix po­li­tiques de cha­cun se doivent de s’adap­ter, non pas en chan­geant de cap mais en as­si­mi­lant les nou­velles don­nées.

Les désac­cords in­ternes qui ont di­vi­sé les ni­daïstes ont fi­ni par dé­teindre sur l’en­semble de la sphère po­li­tique puis par nuire au bon fonc­tion­ne­ment des ins­ti­tu­tions de l’Etat.

En choi­sis­sant de mettre fin aux in­las­sables po­lé­miques met­tant en cause la lé­gi­ti­mi­té de tel ou tel de ses di­ri­geants, Ni­da Tou­nès opte en­fin pour la clar­té.

Son congrès élec­tif tant de fois re­por­té est dé­sor­mais mûr. Il se­ra le théâtre d’une com­pé­ti­tion loyale entre par­ti­sans ayant fait leur choix, au mo­ment même où d’autres an­ciens ni­daïstes s’ap­prêtent à en faire de même sous une autre ap­pel­la­tion.

Certes, les deux en­sembles se ré­clament de va­leurs et d’op­tions si­mi­laires : mo­der­nistes, dé­mo­cra­tiques, cen­tristes... mais la dé­mo­cra­tie plu­ra­liste offre à tous l’op­por­tu­ni­té de s’or­ga­ni­ser li­bre­ment et de mettre en avant leurs dif­fé­rentes spé­ci­fi­ci­tés que seuls les élec­teurs pour­ront dé­par­ta­ger.

Tout comme les élec­teurs pour­raient les ras­sem­bler, que ce soit en listes com­munes de can­di­dats ou, au sor­tir des urnes, en coa­li­tion gou­ver­ne­men­tale. Une éven­tua­li­té qui s’est im­po­sée, mal­gré le vote utile, à En­nahd­ha et à Ni­da Tou­nès en 2014.

Le 3 mars, au terme du congrès de Ni­da, notre échi­quier po­li­tique na­tio­nal au­ra le mé­rite de la clar­té re­trou­vée. Une page sombre de flou et de com­bats fra­tri­cides se­ra en­fin tour­née.

Pour que vive et pros­père la IIe Ré­pu­blique.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.