La Cé­ni fait du­rer le sus­pense

La Com­mis­sion élec­to­rale na­tio­nale in­dé­pen­dante af­firme n’avoir trai­té que 53% des bul­le­tins de vote

La Presse Business (Tunisia) - - INTERNATIONAL -

AFP — La Com­mis­sion élec­to­rale na­tio­nale in­dé­pen­dante (Cé­ni) n’a an­non­cé au­cune nouvelle date pour la pu­bli­ca­tion des ré­sul­tats pro­vi­soire de l’élec­tion pré­si­den­tielle en Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Con­go (RDC), ini­tia­le­ment pré­vue hier, af­fir­mant n’avoir trai­té que 53% des bul­le­tins de vote. «An­non­cée pour ce 6 jan­vier 2019, la pu­bli­ca­tion des ré­sul­tats pro­vi­soires ne peut in­ter­ve­nir ce jour», a confir­mé hier M. Nan­gaa lors d’une confé­rence de presse. Il a ex­pli­qué que la Cé­ni n’avait trai­té qu’un peu plus de la moi­tié des bul­le­tins qui re­montent des bu­reaux de vote à tra­vers les 179 centres lo­caux de com­pi­la­tion des ré­sul­tats (Cl­cr) une se­maine après les élec­tions du 30 dé­cembre. «Le taux de trai­te­ment, qui était de 20% le 3 jan­vier, est à ce jour à 53%», a-t-il dit. «En at­ten­dant l’ex­haus­ti­vi­té des plis, nous de­man­dons à l’opi­nion na­tio­nale de gar­der pa­tience le temps de la conso­li­da­tion de toutes les don­nées», a-t-il dit en conclu­sion d’une très brève dé­cla­ra­tion li­mi­naire. «Je ne vou­drais pas vous dire que je vais an­non­cer mar­di, pour que je re­vienne en­core mar­di pour vous dire: non, non ce n’est pas pos­sible. Lais­sez la Cé­ni tra­vailler», a-t-il ré­pon­du à une ques­tion de­man­dant des pré­ci­sions sur la nouvelle date. Il a dé­non­cé les pres­sions sur la Cé­ni, y com­pris celles ve­nues de l’étran­ger : «Il y a des di­plo­mates qui s’éver­tuent à nous me­na­cer», a-t-il glis­sé sans autre pré­ci­sion. En apar­té, M. Nan­gaa a confié à l’AFP qu’il avait son­gé à dé­mis­sion­ner la se­maine der­nière au beau mi­lieu du pro­ces­sus élec­to­ral. Il a confié qu’il aban­don­ne­rait ses fonc­tions dès la fin du pro­ces­sus élec­to­ral pour s’oc­cu­per de ses pro­jets agri­coles (ca­cao, ca­fé et huile de palme) ain­si que mi­niers (conces­sion d’une mine d’or) dans sa pro­vince du HautUele (nord-est). L’élec­tion pré­si­den­tielle du 30 dé­cembre doit dé­si­gner le suc­ces­seur du pré­sident Jo­seph Ka­bi­la, au pou­voir de­puis 2001 et qui ne pou­vait pas se re­pré­sen­ter. Trois prin­ci­paux can­di­dats sont en lice: le can­di­dat du pou­voir, l’ex-mi­nistre de l’In­té­rieur Em­ma­nuel Ra­ma­za­ni Sha­da­ry, et deux op­po­sants, Mar­tin Fayu­lu et Fé­lix Tshi­se­ke­di. Éga­le­ment en jeu, des risques de contes­ta­tions vio­lentes à l’an­nonce des ré­sul­tats, qui in­quiètent jus­qu’à Wa­shing­ton. Le pré­sident Trump a an­non­cé l’en­voi de 80 mi­li­taires amé­ri­cains au Ga­bon «en ré­ponse à la pos­si­bi­li­té que des ma­ni­fes­ta­tions vio­lentes puissent sur­ve­nir en RDC».

Le pré­sident de la Cé­ni de RDC, Cor­neille Nan­gaa

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.