Du chlore au­rait « vrai­sem­bla­ble­ment été uti­li­sé »

«Du chlore a été li­bé­ré de cy­lindres par im­pact mé­ca­nique dans le quar­tier d’Al Ta­lil, à Sa­ra­qeb », lors d’une at­taque en fé­vrier, af­firme un com­mu­ni­qué de l’Oiac

La Presse (Tunisia) - - LA UNE -

AFP — L’Or­ga­ni­sa­tion pour l’in­ter­dic­tion des armes chi­miques (Oiac) a confir­mé hier que du chlore avait vrai­sem­bla­ble­ment été uti­li­sé lors d’une at­taque qui avait in­toxi­qué onze ci­vils dans une ville sy­rienne en fé­vrier. Alors que le monde at­tend les ré­sul­tats d’une autre en­quête, celle sur l’at­taque pré­su­mée de gaz toxiques à Dou­ma, les en­quê­teurs de l’Oiac ont pu éta­blir que du chlore avait «vrai­sem­bla­ble­ment été uti­li­sé comme arme chi­mique» dans une ville du nord-ouest du pays.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.