Des jeunes à la re­cherche d’une lueur d’es­poir

La Presse (Tunisia) - - ACTUALITÉS - Mar­wa SAI­DI

Les prin­ci­paux cir­cuits de l’émi­gra­tion clan­des­tine uti­li­sés en Tunisie sont si­tués es­sen­tiel­le­ment au Cap Bon, à Mah­dia et à Ker­ken­nah, à cause de leur proxi­mi­té des ar­chi­pels ita­liens. Aus­si, il est no­toire que les pays du Magh­reb, no­tam­ment le Ma­roc, la Tunisie et la Li­bye, re­pré­sentent une pas­se­relle obli­ga­toire dans les mou­ve­ments mi­gra­toires de l’Afrique vers l’Eu­rope. L’étude de l’Ites a été éla­bo­rée à par­tir d’un échan­tillon de 60 jeunes dont 30 sont ori­gi­naires de la ré­gion de Mah­dia. Le reste ha­bi­tant les quar­tiers po­pu­laires d’Et­tadha­men et Douar Hi­cher

La Mé­di­ter­ra­née est de­ve­nue un vé­ri­table gouffre qui ne cesse d’en­glou­tir des jeunes à la fleur de l’âge. Un fléau in­quié­tant qui a fait l’ob­jet d’une étude réa­li­sée par l’Ites pour en dé­ce­ler les prin­ci­pales rai­sons. La mer Mé­di­ter­ra­née a connu, de­puis 2011 jus­qu’à fin 2017, 38.114 ten­ta­tives de mi­gra­tions ir­ré­gu­lières vers la rive ita­lienne, dont 26.710 étaient des ten­ta­tives réus­sies. Un chiffre frap­pant, qui a été ré­vé­lé dans une con­fé­rence de presse te­nue hier à Tunis, dans le but de pré­sen­ter les ré­sul­tats d’une étude éla­bo­rée par l’Ins­ti­tut tu­ni­sien des études stra­té­giques(Ites) sur «la mi­gra­tion ir­ré­gu­lière – Al Har­ka». Le géo­po­li­to­logue à l’Ites, Moez Gh­ri­bi, a fait sa­voir que l’étude, ob­jet de la pré­sen­ta­tion a été éla­bo­rée en se ba­sant sur un échan­tillon de 60 jeunes dont 30 sont ori­gi­naires de la ré­gion de Mah­dia. Le reste ha­bi­tant les quar­tiers po­pu­laires d’Et­tadha­men et Douar Hi­cher. Les ré­sul­tats ont ré­vé­lé une forte cor­ré­la­tion entre le chô­mage et la mi­gra­tion clan­des­tine. En ef­fet, 58 sur les 60 jeunes en­quê­tés sont in­oc­cu­pés. Ega­le­ment, l’étude a mon­tré l’im- pact de l’aban­don scolaire sur une ruée vers la mi­gra­tion clan­des­tine. 49 jeunes ont confir­mé leur dé­cro­chage scolaire. La pau­pé­ri­sa­tion et le dys­fonc­tion­ne­ment du­dit « as­cen­seur so­cial » ont éga­le­ment contri­bué à l’ac­cen­tua­tion du phé­no­mène. Aus­si, Moez Gh­ri­bi, a sou­li­gné l’ef­fet pro­vo­ca­teur que pro­curent les émi­grés qui ont réus­si leur vie en Eu­rope, chez les jeunes di­plô­més au chô­mage, les pous­sant ain­si à s’orien­ter vers « La Har­ka », à la re­cherche d’un sta­tut so­cial. Les prin­ci­paux cir­cuits de l’émi­gra­tion clan­des­tine uti­li­sés en Tunisie sont si­tués es­sen­tiel­le­ment au Cap Bon, à Mah­dia et à Ker­ken­nah, à cause de leur proxi­mi­té des ar­chi­pels ita­liens. Aus­si, il est no­toire que les pays du Magh­reb, no­tam­ment le Ma­roc, la Tunisie et la Li­bye, re­pré­sentent une pas­se­relle obli­ga­toire dans les mou­ve­ments mi­gra­toires de l’Afrique vers l’Eu­rope.

L’in­clu­sion so­ciale comme al­ter­na­tive

Moez Gh­ri­bi a in­di­qué que le flux mi­gra­toire s’est in­ten­si­fié après la ré­vo­lu­tion à cause du contexte po­li­tique et so­cial qui ré­gnait alors. Les re­com­man­da­tions de cette étude ap­pellent à ren­for­cer le tra­vail de sen­si­bi­li­sa­tion des jeunes. Moez Gh­ri­bi a, éga­le­ment, pré­ci­sé qu’une stra­té­gie de co­opé­ra­tion entre le gou­ver­ne­ment et la so­cié­té ci­vile doit être éta­blie, outre les co­opé­ra­tions sé­cu­ri­taires entre les di­vers gou­ver­ne­ments. De son cô­té, Lo­ri­na Lan­do, pré­si­dente de l’Or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale de la mi­gra­tion en Tunisie, a sou­li­gné l’im­por­tance des al­ter­na­tives d’in­clu­sion so­ciale et de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal pour lut­ter contre la mi­gra­tion clan­des­tine, outre les po­li­tiques sé­cu­ri­taires des gou­ver­ne­ments des di­vers pays de la Mé­di­ter­ra­née. Elle a fait sa­voir que l’OIM tra­vaille en Tunisie sur le vo­let in­for­ma­tif pour sen­si­bi­li­ser les jeunes et les ado­les­cents sur les dan­gers de la mi­gra­tion ir­ré­gu­lière, et ce, en s’ap­puyant des vé­cus de jeunes mi­grants qui ont failli pé­rir dans le large de la Mé­di­ter­ra­née, en guise de moyen de per­sua­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.