Une hausse de 15%

La Presse (Tunisia) - - SOCIÉTÉ -

Du­rant ce mois, le dé­par­te­ment de la San­té re­com­mande d’adop­ter un ré­gime ali­men­taire équi­li­bré et d’évi­ter les ex­cès

Le mois de Ra­ma­dan, un mois d’abs­ti­nence et de pié­té certes, rime aus­si avec sur­con­som­ma­tion et flam­bée des prix, les es­ti­ma­tions de l’Ins­ti­tut na­tio­nal de la consom­ma­tion pré­voyant pour cette an­née une aug­men­ta­tion de 15% de la consom­ma­tion des pro­duits ali­men­taires. Se­lon les mi­nistres du Com­merce et de l’Agri­cul­ture, les mar­chés tu­ni­siens se­ront ap­pro­vi­sion­nés en tous pro­duits né­ces­saires à des prix rai­son­nables et ré­gu­lés. D’im­por­tantes quan­ti­tés de cer­tains pro­duits qui connaissent une forte consom­ma­tion pen­dant ce mois saint comme les oeufs, lé­gumes et fruits ont été pré­vues pour ap­pro­vi­sion­ner le mar­ché. Il a été éga­le­ment pré­vu d’im­por­ter des quan­ti­tés sup­plé­men­taires de viande blanche et de pommes de terre. Pour ce qui est de la pres­sion sur les viandes rouges à cause d’un dé­fi­cit struc­tu­rel, le mi­nis­tère du Com­merce a dé­ci­dé d’im­por­ter 4 conte­neurs de viandes rouges chaque se­maine afin d’ajus­ter l’offre et les prix. Pour ce qui est du contrôle sa­ni­taire des ali­ments, les mi­nis­tères de la San­té et du Com­merce ont lan­cé une vaste cam­pagne à l’échelle na­tio­nale ci­blant les grandes sur­faces et les épi­ce­ries. Cette cam­pagne se pour­sui­vra jus­qu’au der­nier jour de l’Aïd el Fi­tr. Du­rant ce mois, le dé­par­te­ment de la San­té re­com­mande d’adop­ter un ré­gime ali­men- taire équi­li­bré et sans ex­cès. Il pré­co­nise ain­si de re­tar­der le re­pas du s’hour et de consom­mer da­van­tage de li­quides que de ma­tières grasses, de su­cre­ries et de sel. Le s’hour doit être équi­li­bré, com­plet et riche en ami­don pour être en forme et ne pas avoir faim ni être fa­ti­gué. Il est im­pé­ra­tif de consom­mer beau­coup de li­quides, no­tam­ment de l’eau, des lé­gumes, des fruits, du lait sté­ri­li­sé et ses dé­ri­vés. Les per­sonnes dia­bé­tiques et hy­per­ten­dues doivent contrô­ler quo­ti­dien­ne­ment le taux de dia­bète dans le sang pen­dant la jour­née, et rompre im­mé­dia­te­ment le jeûne lorsque le taux de dia­bète dans le sang est égal ou in­fé­rieur à 0.70 gramme par litre ou égal ou su­pé­rieur à 2.5 grammes par litre. Elles sont ap­pe­lées à de­man­der conseil au­près de leurs mé­de­cins avant d’en­ta­mer le jeûne pour leur fixer un ré­gime ali­men­taire ap­pro­prié et leur pres­crire les mé­di­ca­ments né­ces­saires. Comme chaque an­née, les bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs fer­me­ront plus tôt que pré­vu. Les ho­raires ont été ain­si fixés de 8h00 à 14h30 (du lun­di au jeu­di) et de 8h00 à 13h30 le ven­dre­di.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.