En confor­mi­té avec les re­com­man­da­tions du Ga­fi

La Presse (Tunisia) - - ACTUALITÉS -

« Les amen­de­ments ap­por­tés au pro­jet de loi or­ga­nique amen­dant la loi or­ga­nique re­la­tive à la lutte contre le ter­ro­risme et le blan­chi­ment d’ar­gent viennent obéir aux re­com­man­da­tions du Groupe d’Ac­tion Fi­nan­cière (Ga­fi)», a dé­cla­ré hier le mi­nistre de la Jus­tice, Gha­zi Je­ri­bi, lors de son au­di­tion par la Com­mis­sion par­le­men­taire de la lé­gis­la- tion gé­né­rale. La Tu­ni­sie et deux autres pays en l’oc­cur­rence le Sri Lan­ka et Tri­ni­té- et-To­ba­go avaient été ajou­tés le 6 fé­vrier 2018 sur la liste noire des pays tiers à haut risque de blan­chi­ment des ca­pi­taux et de fi­nan­ce­ment du ter­ro­risme. Le dé­par­te­ment de la Jus­tice s’est en­ga­gé à pal­lier les la­cunes contac­tées, par­ti­cu­liè­re­ment en ce qui concerne la com­po­si­tion de la Com­mis­sion na­tio­nale de lutte contre le ter­ro­risme, a-til sou­li­gné, fai­sant re­mar­quer que cette com­mis­sion a pour mis­sion d’exé­cu­ter les ré­so­lu­tions onu­siennes in­hé­rentes au fi­nan­ce­ment du ter­ro­risme et à la non-pro­li­fé­ra­tion des armes de des­truc­tion mas­sive. Je­ri­bi a éga­le­ment an­non­cé l’ins­tau­ra­tion d’une jus­tice pour en­fants consa­crée aux crimes ter­ro­ristes. Le nou­vel amen­de­ment, a-t-il ajou­té, pré­voit l’adé­qua­tion de la peine et du crime, fai­sant re­mar­quer que ce­lui qui pu­blie un sta­tut sur les ré­seaux so­ciaux n’au­ra pas la même peine que ce­lui qui a com­mis un acte ter­ro­riste.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.