Is­raël frappe de nou­veau

Des ap­pa­reils ont bom­bar­dé sept cibles dans la bande de Ga­za, en re­pré­sailles à des coups de feu ti­rés en di­rec­tion de sol­dats, af­firme-t-on cô­té is­raé­lien

La Presse (Tunisia) - - INTERNATIONAL -

AFP — L’ar­mée is­raé­lienne a de nou­veau frap­pé des po­si­tions du Ha­mas hier dans la bande de Ga­za, en­clave pa­les­ti­nienne sous blo­cus où les deux camps semblent être re­ve­nus, en ce dé­but de ra­ma­dan, à un face-àface ten­du après les évé­ne­ments meur­triers de la se­maine. Des ap­pa­reils is­raé­liens ont bom­bar­dé sept cibles dans la bande de Ga­za, a rap­por­té l’ar­mée, af­fir­mant agir en re­pré­sailles à des coups de feu ti­rés en di­rec­tion de sol­dats pos­tés le long de la fron­tière, mais aus­si à des tirs de mi­trailleuse lourde qui, fait ex­cep­tion­nel, ont at­teint mer­cre­di la pe­tite ville is­raé­lienne de Sde­rot. Un calme re­la­tif et pré­caire est re­ve­nu dans l’en­clave après la mort de près de 60 Pa­les­ti­niens, tués lun­di lors de ma­ni­fes­ta­tions et de heurts coïn­ci­dant avec l’inau­gu­ra­tion à Jé­ru­sa­lem de la nou­velle am­bas­sade amé­ri­caine en Is­raël, concré­ti­sa­tion de l’une des pro­messes in­ter­na­tio­nales les plus contro­ver­sées du pré­sident Do­nald Trump. Ce­pen­dant, des tirs spo­ra­diques et la ri­poste is­raé­lienne ont rap- pe­lé de­puis mer­cre­di com­bien la si­tua­tion de­meu­rait vo­la­tile. Les in­gré­dients d’un nou­vel af­fron­te­ment res­tent réunis entre Is­raël et le Ha­mas pa­les­ti­nien, qui ob­servent de­puis 2014 un fra­gile ces­sez-le-feu. Is­raël, lui, conti­nue à es­suyer la ré­pro­ba­tion. Les mi­nistres arabes des Af­faires étran­gères se réunis­saient hier après-mi­di au Caire. Ils de­vaient prendre po­si­tion sur «l’agres­sion is­raé­lienne» contre les Pa­les­ti­niens et le trans­fert «il­lé­gal» par les Etats-Unis de leur am­bas­sade à Jé­ru­sa­lem, se­lon la Ligue arabe, qui a dé­jà ré­cla­mé une en­quête de la Cour pé­nale in­ter­na­tio­nale. La Tur­quie ac­cueille­ra au­jour’hui à Is­tan­bul un som­met de l’Or­ga­ni­sa­tion de la coo­pé­ra­tion is­la­mique (OCI), forte de 57 pays membres, avec l’in­ten­tion d’adres­ser «un mes­sage très fort au monde». Le pré­sident Re­cep Tayyip Er­do­gan, qui a pris la tête de la pro­tes­ta­tion an­ti-is­raé­lienne, a ap­pe­lé à une ma­ni­fes­ta­tion au­jourd’hui à Is­tan­bul sous le slo­gan «Halte à l’op­pres­sion», en so­li­da­ri­té avec les Pa­les­ti­niens. Entre ex­pul­sion de di­plo­mates et in­vec­tives ré­ci­proques, les re­la­tions dé­jà dif­fi­ciles entre la Tur­quie et Is­raël tra­versent une nou­velle crise grave.

«Acte de guerre»

Is­raël est en butte de­puis lun­di à une vague de cri­tiques, de condam­na­tions et d’ap­pels à une en­quête in­dé­pen­dante sur les évè­ne­ments meur­triers de lun­di dans la bande de Ga­za. Il a re­çu le sou­tien in­dé­fec­tible des Etats-Unis qui ont blo­qué une dé­cla­ra­tion du Conseil de sé­cu­ri­té de l’ONU ap­pe­lant à une en­quête. Is­raël n’a ces­sé de pro­cla­mer que la pro­tes­ta­tion mas­sive, lan­cée par les Ga­zaouis il y a plus de six se­maines et qui a culmi­né dans le bain de sang de lun­di, était or­ches­trée par le Ha­mas, mou­ve­ment is­la­miste qui di­rige la bande de Ga­za et au­quel il a li­vré trois guerres de­puis 2008. Le Ha­mas avait dit sou­te­nir cette mo­bi­li­sa­tion, tout en as­su­rant qu’elle éma­nait de la so­cié­té ci­vile et qu’elle était pa­ci­fique. Pour les Is­raé­liens, le Ha­mas s’est ser­vi des ma­ni­fes­ta­tions comme cou­ver­ture pour ten­ter d’at­ta­quer Is­raël, et a aus­si en­cou­ra­gé les ma­ni­fes­tants, y com­pris femmes et en­fants, à ex­po­ser leur vie le long de la bar­rière fron­ta­lière. De­puis le 30 mars, des mil­liers de Ga­zaouis se ras­sem­blaient le long de la fron­tière pour re­ven­di­quer le droit des Pa­les­ti­niens à re­tour­ner sur les terres dont leurs an­cêtres avaient été chas­sés ou qu’ils avaient dû fuir à la créa­tion d’Is­raël en 1948, et dé­non­cer le sé­vère blo­cus im­po­sé par Is­raël de­puis plus de 10 ans. Le Ha­mas de­vrait à pré­sent étu­dier les en­sei­gne­ments à ti­rer de ce mois et de­mi de mo­bi­li­sa­tion, dont il dit qu’elle était pa­ci­fique et qu’elle conti­nue­ra sous d’autres formes. L’homme fort du Ha­mas, Ya­hya Si­nouar, a pré­ve­nu sur la chaîne Al-Ja­zee­ra que « si le blo­cus (is­raé­lien à Ga­za) conti­nue, nous n’hé­si­te­rons pas à re­cou­rir à la ré­sis­tance mi­li­taire». Dans un com­mu­ni­qué pu­blié hier ma­tin, le Ha­mas a dit «main­te­nir le droit à la ré­sis­tance par tous les moyens».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.