Le «mas­tur­da­ting» ou l’art de vivre en so­lo

Prendre soin de soi et sa­voir se suf­fire à soi-même sont la nou­velle ten­dance qui nous vient tout droit des Etats-unis ! Le «mas­tur­da­ting», consiste es­sen­tiel­le­ment à pra­ti­quer des ac­ti­vi­tés de groupe en so­lo !

La Presse (Tunisia) - - SOCIÉTÉ - H.S.

Un nou­veau concept vient de dé­bar­quer : le «mas­tur­da­ting». Le terme est ap­pa­ru pour la pre­mière fois en 2015, lors d’une émis­sion té­lé, aux EtatsU­nis. De­puis, il est de­ve­nu une ten­dance, une nou­velle fa­çon de vivre, et une le­çon per­met­tant de mieux ap­pré­cier sa so­li­tude.

Al­ler au ci­né­ma, voya­ger, se ba­la­der, prendre un ca­fé sur la ter­rasse, man­ger dans un res­tau­rant… Tants d’ac­ti­vi­tés de groupe qui per­mettent aux in­di­vi­dus de par­ta­ger des mo­ments agréables entre ca­ma­rades, col­lègues, amies et amis et d’en prendre plai­sir… Au­jourd’hui, rien n’em­pêche d’ap­prendre à s’amu­ser tout seul et d’ap­pré­cier ces pe­tits mo­ments de la vie en so­lo. D’ailleurs, le «mas­tur­da­ting» est le meilleur moyen de pas­ser des mo­ments avec soi-même, de re­nouer avec soi et de plon­ger dans les abysses de son for in­té­rieur.

Se re­cen­trer sur soi

Il est main­te­nant prou­vé que le «mas­tur­da­ting» a beau­coup d’avan­tages sur le bien-être et la san­té men­tale de ce­lui ou celle qui le pra­tique. Pra­ti­quer cer­taines ac­ti­vi­tés en so­lo, pro­fi­ter du temps qu’on ac­corde à soi pour lire tran­quille­ment un bou­quin, contem­pler, dans des mo­ments de zé­ni­tude, ce qui nous en­toure dé­ve­loppe chez l’être hu­main un sen­ti­ment d’ac­com­plis­se­ment et d’épa­nouis­se­ment.

Et ce n’est pas tout, car en de­ve­nant un «mas­ter­da­té», on ap­pren­dra aus­si à avoir plus confiance en soi et à mieux iden­ti­fier ses choix et ses goûts. L’es­sen­tiel se­rait de sor­tir de sa zone de confort, d’ou­blier le re­gard de l’autre et de s’of­frir des mo­ments de plai­sir rien que pour nous. Der­rière ce nou­veau mode de vie, le mes­sage est très clair ; nous n’avons pas tou­jours be­soin de l’autre pour se sen­tir heu­reux et il est très im­por­tant de se consa­crer un peu de temps pour soi-même, pour réa­li­ser en so­lo ce qui nous fait vrai­ment plai­sir pour se sen­tir bien dans sa tête, bien dans sa peau.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.