Un par­te­na­riat tuniso-fran­çais

La Presse (Tunisia) - - ACTUALITÉS - M.OUELHEZI

Une con­ven­tion de par­te­na­riat a été si­gnée hier au siège de l’agence de pro­mo­tion de l’in­ves­tis­se­ment ex­té­rieur (Fi­pa) entre la Fé­dé­ra­tion des in­dus­tries des équi­pe­ments pour vé­hi­cules (France), la Tu­ni­sia Au­to­mo­tive As­so­cia­tion, la Fi­pa et la So­cié­té des foires in­ter­na­tio­nales de Tu­nis

Dans le cadre du ren­for­ce­ment des re­la­tions de par­te­na­riat entre les as­so­cia­tions pro­fes­sion­nelles dans le sec­teur au­to­mo­bile entre la Tu­ni­sie et la France, une con­ven­tion de par­te­na­riat a été si­gnée hier 12 oc­tobre au siège de la Fi­pa. Quatre par­te­naires font par­tie de cette con­ven­tion, à sa­voir la Tu­ni­sia Au­to­ma­tive As­so­cia­tion (TAA), la Fé­dé­ra­tion des in­dus­tries des équi­pe­ments pour vé­hi­cules (Fiev) en France, la Fi­pa et la So­cié­té des foires in­ter­na­tio­nales de Tu­nis. Se­lon Kha­lil Laâ­bi­di, di­rec­teur gé­né­ral de la Fi­pa et pré­sident de l’ins­tance Tu­ni­sienne de l’in­ves­tis­se­ment, a sou­li­gné que cette con­ven­tion a pour ob­jec­tif de ren­for­cer le cadre de par­te­na­riat entre les quatre par­te­naires dans le do­maine de la for­ma­tion dans le sec­teur des com­po­sants au­to­mo­biles. «C’est un sec­teur qui de­mande énor­mé­ment de main-d’oeuvre. Nous vi­sons aus­si par ce par­te­na­riat l’or­ga­ni­sa­tion de grandes ma­ni­fes­ta­tions en France et en Tu­ni­sie et aus­si re­cher­cher des voies de par­te­na­riat en ce qui concerne l’attraction d’in­ves­tis­se­ments dans le sec­teur en Tu­ni­sie», a-t-il ex­pli­qué.

De son cô­té, Jacques Mauge, pré­sident de la Fiev, la co­opé­ra­tion avec les par­te­naires tu­ni­siens se­ra très utile, sur­tout avec les trans­for­ma­tions que connaît le sec­teur au­to­mo­bile à tra­vers le monde. «L’au­to­mo­bile est dans une lo­gique de trans­for­ma­tion très pro­fonde de son in­dus­trie à tra­vers les nou­velles tech­no­lo­gies. Ce­la va né­ces­si­ter un ac­crois­se­ment de la for­ma­tion pour ac­com­pa­gner cette trans­for­ma­tion. Nous avons des dis­po­si­tifs dé­jà en place en France, no­tam­ment l’aca­dé­mie di­gi­tale», a-t-il af­fir­mé.

Amé­lio­rer le ren­de­ment

De son cô­té, Nabhen Bou­chaâ­la, pré­sident de la TAA, a af­fir­mé que le dé­ve­lop­pe­ment de la for­ma­tion est un point clé de cette con­ven­tion, per­met­tant ain­si d’amé­lio­rer le sa­voir-faire des em­ployés du sec­teur. Il a ajou­té que cer­tains membres de l’as­so­cia­tion sont aus­si des membres de la Fiev, in­sis­tant sur l’im­por­tance de cette sy­ner­gie dans le dé­ve­lop­pe­ment du par­te­na­riat entre les deux par­ties. «Nous tra­vaillons sur l’attraction de nou­veaux in­ves­tis­se­ments. De même, nous pen­sons que la Fiev peut nous as­sis­ter dans l’or­ga­ni­sa­tion de sa­lons pro­fes­sion­nels, puis­qu’elle a dé­jà un sa­lon as­sez connu ‘‘Equipe au­to’’, qui pour­ra — pour­quoi pas — être aus­si or­ga­ni­sé en Tu­ni­sie», a-t-il sou­li­gné. M. Bou­chaâ­la a éga­le­ment in­di­qué que le sec­teur ver­ra pro­chai­ne­ment de nou­velles ex­ten­sions. A no­ter qu’il compte ac­tuel­le­ment 275 uni­tés de pro­duc­tion, dont 80% sont to­ta­le­ment ex­por­ta­trices et pro­duisent pour les plus im­por­tants construc­teurs au­to­mo­biles dans le monde. Le sec­teur em­ploie 86 mille per­sonnes, avec une pers­pec­tive d’at­teindre 95 mille em­plois d’ici fin 2019 grâce aux nou­velles ex­ten­sions. De même, l’ob­jec­tif est d’aug­men­ter sa contri­bu­tion au PIB de 4,8% à 6 ou 8%.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.