La li­bé­ra­tion du pas­teur Brun­son ouvre des ho­ri­zons

Le pré­sident amé­ri­cain a ex­pri­mé au pré­sident turc sa « grande re­con­nais­sance » et pré­dit un ré­chauf­fe­ment des re­la­tions entre les deux pays

La Presse (Tunisia) - - LA UNE -

AFP — Le pas­teur amé­ri­cain An­drew Brun­son était at­ten­du hier à la Mai­son-blanche par Do­nald Trump qui a «re­mer­cié» la Tur­quie pour sa li­bé­ra­tion et pré­dit un spec­ta­cu­laire ré­chauf­fe­ment des re­la­tions après une grave crise di­plo­ma­tique entre les deux pays al­liés.

L’homme d’église li­bé­ré ven­dre­di par la jus­tice turque au terme d’une longue dé­ten­tion était, après une brève es­cale en Al­le­magne, en vol vers Wa­shing­ton où il de­vait at­ter­rir vers mi­di (16h00 GMT). Il «se­ra avec moi dans le Bu­reau ovale à 14h30 (18h30 GMT)», «ce se­ra ma­gni­fique de le voir et de le ren­con­trer», a an­non­cé le pré­sident des Etats-unis sur Twit­ter. «C’est un grand chré­tien qui a vé­cu une ex­pé­rience tel­le­ment dif­fi­cile», a ajou­té le mil­liar­daire ré­pu­bli­cain, qui avait fait de sa li­bé­ra­tion une prio­ri­té et peut donc sa­vou­rer une vic­toire qui de­vrait sa­tis­faire la par­tie évan­gé­lique de son élec­to­rat à moins d’un mois d’élec­tions lé­gis­la­tives dé­li­cates.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.