Les femmes se mo­bi­lisent contre le po­li­tique de Trump

La ré­cente no­mi­na­tion à la Cour su­prême du juge Brett Ka­va­naugh, can­di­dat du pré­sident ré­pu­bli­cain, mal­gré les ac­cu­sa­tions d’abus sexuels le vi­sant, ont gal­va­ni­sé de nom­breuses femmes à l’ap­proche des élec­tions de mi-man­dat

La Presse (Tunisia) - - INTERNATIONAL -

AFP — «Mar­chons jus­qu’aux urnes»: des mil­liers de per­sonnes se ras­sem­blaient hier à Chi­ca­go contre la po­li­tique «an­ti-femmes» du gou­ver­ne­ment Trump, et pour ten­ter de ren­ver­ser la va­peur avant des élec­tions par­le­men­taires cru­ciales dé­but no­vembre. «Vo­tez, votre vie en dé­pend!», «Chaque vote, chaque élec­tion, tout compte», pro­cla­maient des pan­cartes bran­dies par des ma­ni­fes­tants. As­so­cia­tions et res­pon­sables po­li­tiques ont ins­tal­lé des stands dans le centre de la troi­sième ville des Etats-unis pour at­ti­rer les élec­teurs, tan­dis qu’un bal­lon géant re­pré­sen­tant un Do­nald Trump en cou­che­cu­lotte flot­tait dé­jà. La ma­ni­fes­ta­tion à pro­pre­ment par­ler doit com­men­cer à 12h30 (17h30 GMT).

«Nous vou­lons (...) en­cou­ra­ger les femmes à al­ler vo­ter», a dit à L’AFP Jes­si­ca Schil­ler, di­ri­geante de la Wo­men’s March Chi­ca­go qui or­ga­nise l’évè­ne­ment. Mme Schil­ler a rap­pe­lé que la ré­cente in­tro­ni­sa­tion à la Cour su­prême du juge Brett Ka­va­naugh, can­di­dat du pré­sident Trump, mal­gré les ac­cu­sa­tions d’abus sexuels le vi­sant, avait gal­va­ni­sé de nom­breuses femmes.

«Les femmes sont en co­lère, et nous com­men­çons à nous sentir à l’aise dans cette co­lère», a-t-elle dé­cla­ré. L’ar­ri­vée de Brett Ka­va­naugh, fa­rouche dé­fen­seur des va­leurs conser­va­trices, place les juges pro­gres­sistes de la Cour su­prême en mi­no­ri­té — avec quatre juges sur neuf — au sein du temple du droit amé­ri­cain, qui veille à la consti­tu­tion­na­li­té des lois et ar­bitre les su­jets de so­cié­té les plus épi­neux (peine de mort, ma­riage ho­mo­sexuel, droit à l’avortement, dé­fense de l’en­vi­ron­ne­ment...). La confir­ma­tion tu­mul­tueuse du juge Ka­va­naugh, ac­cu­sé par une uni­ver­si­taire d’une ten­ta­tive de viol re­mon­tant à une soi­rée entre ly­céens en 1982, est in­ter­ve­nue dans un pays po­li­ti­que­ment très po­la­ri­sé, où la mo­bi­li­sa­tion pour le mou­ve­ment #Me­too sur la ques­tion des agres­sions sexuelles reste très forte.

«Re­prendre les rênes»

Les or­ga­ni­sa­teurs de la marche de Chi­ca­go, qui se tient sous le mot d’ordre «Mar­chons jus­qu’aux urnes» (#March­to­thePolls), ont pré­vu ce ras­sem­ble­ment quelques se­maines avant les élec­tions par­le­men­taires de mi-man­dat, au cours des­quelles le Par­ti dé­mo­crate es­père re­prendre le contrôle de la Chambre des re­pré­sen­tants aux ré­pu­bli­cains. Des ras­sem­ble­ments si­mi­laires doivent avoir lieu en oc­tobre dans d’autres Etats, dont cer­tains tra­di­tion­nel­le­ment fa­vo­rables aux ré­pu­bli­cains comme le Texas, la Géor­gie ou la Ca­ro­line du Sud.

Il s’agit, se­lon Wo­men’s March Chi­ca­go, de pro­tes­ter contre «le pro­gramme an­ti-femmes de la Mai­son-blanche et du Par­ti ré­pu­bli­cain».

Les par­ti­ci­pants à la marche pour les femmes de Chi­ca­go ont été in­vi­tés à glis­ser dès shier, après avoir bat­tu le pa­vé, leur bul­le­tin dans les urnes, l’illi­nois per­met­tant aux élec­teurs de vo­ter en avance pour ceux ne pou­vant le faire le jour du scru­tin.

Les or­ga­ni­sa­teurs as­surent que leur évè­ne­ment n’ap­puie au­cun par­ti, même si le fi­nan­ce­ment vient en grande par­tie de groupes sou­te­nant les dé­mo­crates et que des in­ter­nautes illus­traient leurs tweets ap­pe­lant à ma­ni­fes­ter de vagues bleues en ré­fé­rence au Par­ti dé­mo­crate.

«Nous vou­lons re­prendre les rênes à un gou­ver­ne­ment hors de contrôle, et les don­ner à des res­pon­sables qui peuvent nous me­ner dans la bonne di­rec­tion», avait dé­cla­ré cette se­maine en confé­rence de presse Eman Has­sa­bal­la Aly, une or­ga­ni­sa­trice.

Ma­ni­fes­ta­tion à Chi­ca­go contre la po­li­tique «an­ti­femmes» du gou­ver­ne­ment Trump le 13 oc­tobre 2018

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.