Le par­ti au pou­voir rafle la mise dès le pre­mier tour

Jean Ping, ri­val d’ali Bon­go à cette élec­tion, qui se pro­clame «pré­sident élu» de­puis 2016, a boy­cot­té le scru­tin

La Presse (Tunisia) - - INTERNATIONAL -

AFP — Le Par­ti dé­mo­cra­tique ga­bo­nais (PDG, au pou­voir) a rem­por­té 74 des 143 sièges mis en jeu au pre­mier tour des lé­gis­la­tives du 6 oc­tobre au Ga­bon, mar­quées par un taux d’abs­ten­tion de 41,37%, se­lon des ré­sul­tats pro­vi­soires pu­bliés hier par la presse na­tio­nale. Deux in­dé­pen­dants, un can­di­dat as­si­mi­lé à la ma­jo­ri­té et quatre can­di­dats de l’op­po­si­tion ont éga­le­ment été élus au pre­mier tour, se­lon ces ré­sul­tats com­mu­ni­qués par le Centre ga­bo­nais des élec­tions (CGE). Le taux de par­ti­ci­pa­tion na­tio­nal est de 58,63%, avec 28,50% dans l’es­tuaire, pro­vince de la ca­pi­tale Li­bre­ville qui re­groupe près de la moi­tié de la po­pu­la­tion du Ga­bon. Un bu­reau de vote a fait l’ob­jet d’un re­port du scru­tin pour des rai­sons or­ga­ni­sa­tion­nelles.

Un se­cond tour dont la cam­pagne dé­bu­tait hier au­ra lieu le 27 oc­tobre dans les 61 cir­cons­crip­tions en bal­lo­tage.

Les ré­sul­tats des mu­ni­ci­pales à un tour n’ont pas en­core été an­non­cés. Ces élec­tions étaient les pre­mières de­puis la pré­si­den­tielle d’août 2016, dont les ré­sul­tats contes­tés don­nant le pré­sident sor­tant Ali Bon­go vain­queur, avaient en­traî­né des émeutes et des vio­lences meur­trières au Ga­bon.

Jean Ping, ri­val d’ali Bon­go à cette élec­tion, qui se pro­clame «pré­sident élu» de­puis 2016, a boy­cot­té les lé­gis­la­tives.

«Le ni­veau éle­vé d’abs­ten­tion tra­duit l’échec du pro­jet du pou­voir illé­gi­time», se­lon un com­mu­ni­qué de son par­ti, la Coa­li­tion pour la nou­velle ré­pu­blique (CNR), dont les sou­tiens di­mi­nuent de­puis 2016. Au­cune vio­lence n’a été rap­por­tée le jour du scru­tin, mais la mai­rie de Nd­jole (nord) a été in­cen­diée quelques heures après, «suite au dé­pouille­ment des urnes», se­lon le pro­cu­reur Oli­vier Nzaou. Les ob­ser­va­teurs de l’union afri­caine (UA) ont ju­gé l’élec­tion «sa­tis­fai­sante» et sans ir­ré­gu­la­ri­tés, mais trois or­ga­ni­sa­tions de la so­cié­té ci­vile ont dé­non­cé no­tam­ment des achats de voix aux abords des centres de vote?

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.