Place aux femmes dans le ci­né­ma !

Le fes­ti­val as­pire à une re­con­nais­sance beau­coup plus vaste de l’ap­port des femmes ci­néastes et à être une vi­trine cultu­relle pour la ville d’hammamet qui connaît une ca­rence ar­tis­tique et cultu­relle im­por­tante.

La Presse (Tunisia) - - CULTURE - Haï­them HA.

C’est sous l’égide du mi­nis­tère de la Culture, de la di­rec­tion du Centre cultu­rel in­ter­na­tio­nal de Hammamet et de la Fé­dé­ra­tion tu­ni­sienne des ci­né-clubs que l’équipe or­ga­ni­sa­tion­nelle de la 2e édi­tion du Fes­ti­val de films de femmes is­sues du sec­teur ci­né­ma­to­gra­phique, réa­li­sa­trices, ci­néastes, pro­duc­trices, ac­trices, mon­teuses, etc., a rem­pi­lé pour une deuxième an­née consé­cu­tive. Un chal­lenge de taille réa­li­sé bé­né­vo­le­ment en dé­pit des dif­fi­cul­tés.

La le­vée du ri­deau s’est dé­rou­lée comme dé­jà an­non­cé dans la soi­rée du 11 oc­tobre, à par­tir de 18h00. Des fé­rus lo­caux de ci­né­ma ont com­men­cé à af­fluer à Dar Se­bas­tian — point de ren­contre ini­tial — qui a réuni or­ga­ni­sa­teurs de la ma­ni­fes­ta­tion, ac­tifs sur place de­puis 6 ans. Il s’agit du ci­né-club Hammamet, com­po­sé d’un noyau de jeunes, pré­si­dé par Ma­nel Souis­si, éga­le­ment pré­si­dente de la Ftcc. Un ci­né-club qui a été sou­te­nu cette an­née par la di­rec­trice du Centre cultu­rel de la ville, Mme Mou­ni­ra Mnif, et son équipe. En­semble, ils ont ac­cueilli le pu­blic : par­ti­ci­pants, jour­na­listes, et in­vi­tés de cette ses­sion. Des guests comme les réa­li­sa­trices tu­ni­siennes ve­nues spé­cia­le­ment pré­sen­ter leurs films, ci­tons Fat­ma Ché­rif, réa­li­sa­trice du film do­cu­men­taire d’ou­ver­ture «Tu­ni­sie, la mé­moire juive», réa­li­sé avec Saïd Ka­ci­mi en 2014 ; Ons Kam­moun, qui a pré­sen­té hier 13 oc­tobre, son film «Tra­vel­ling», sor­ti en 2017, ou la jeune réa­li­sa­trice Sa­har El Eu­chi qui se­ra pré­sente lors de la pro­jec­tion de son court mé­trage «Entre deux», dé­jà ré­com­pen­sé à la Fi­fak de 2018.

Des réa­li­sa­trices qui par­ti­ci­pe­ront à ce ma­ra­thon de pro­jec­tions de films pen­dant 5 jours, et ce, dans la salle de pro­jec­tion prin­ci­pale du centre. Bas­sel Ram­sis, scé­na­riste égyp­tien, tient les rênes de la ré­si­dence scé­na­ris­tique du fes­ti­val pour la se­conde fois et qui se pour­suit ac­tuel­le­ment avec pas moins de 5 jeunes réa­li­sa­trices tu­ni­siennes. Un autre in­vi­té égyp­tien ve­nu spé­cia­le­ment as­sis­ter au fes­ti­val, M. Mi­na Nag­gar, fon­da­teur du «Med Fest Fes­ti­val» en Egypte, est sur place afin de pré­sen­ter quelques films qui ont vu le jour dans le cadre de son ini­tia­tive et qui tourne es­sen­tiel­le­ment sur la thé­ma­tique de la Mé­de­cine au ci­né­ma. Son pro­jet a pris de l’am­pleur au Caire, at­ti­rant de plus en plus de pas­sion­nés de ci­né­ma et des jeunes is­sus du do­maine mé­di­cal. «La toute pre­mière édi­tion du Med­fest, qui a eu lieu il y a 3 ans, avait comme thé­ma­tique les ma­la­dies men­tales, ou les troubles psy­cho­lo­giques ou psy­chia­triques, l’édi­tion sui­vante tour­nait au­tour de la femme et des ma­la­dies qui peuvent la tou­cher de près, et la 3e édi­tion concerne les ma­la­dies ju­vé­niles, l’en­fant», nous dé­clare-il. Dans l’après-mi­di du 12 oc­tobre, il a pré­sen­té quelques-unes de ses pro­duc­tions égyp­tiennes et a ani­mé un mas­ter class éga­le­ment dans la ma­ti­née, ou­vert au pu­blic et prin­ci­pa­le­ment aux jeunes par­ti­ci­pants ci­néastes de «Films fes­ti­val Aca­de­my», une for­ma­tion sur 4 ses­sions des­ti­née à ren­for­cer les ca­pa­ci­tés, ac­quises des jeunes is­sus du sec­teur ci­né. Un 2e mas­ter Class qui traite du «Jour­na­lisme cultu­rel cri­tique d’art et ou/pro­mo­tion cultu­relle 1» et un 3e «Fes­ti­val et va­lo­ri­sa­tion du ter­ri­toire», ani­mé par Alix Fer­ra­ris se dé­rou­le­ront au quo­ti­dien suc­ces­si­ve­ment. La pa­role aux ci­néastes est de mise éga­le­ment pour par­ler de l’«in­dus­trie ci­né­ma­to­gra­phique fé­mi­nine». Les pro­jec­tions au­ront lieu tous les jours à par­tir de 18h00, avec des courts et des longs mé­trages, tels que «Ben­zine» de Sar­ra Abi­di, «Frag­ments de rêves» de Be­hia Ben Ché­rif, le der­nier suc­cès dé­jà pro­gram­mé ac­tuel­le­ment dans les salles de ci­né­ma «Pa­pa He­di – The man Be­hind de Mi­cro­phone», le do­cu­men­taire-hom­mage à He­di Joui­ni réa­li­sé par sa pe­ti­te­fille Claire Ben Has­sine, le film pa­les­ti­nien «Wa­jib» de An­nema­rie Ja­cir et, ou en­core l’al­gé­rien «Les bien­heu­reux» de So­fia Dja­ma. Le fes­ti­val as­pire à une re­con­nais­sance beau­coup plus vaste au fur à me­sure des an­nées, qui se­ra non seule­ment re­pré­sen­ta­tif d’un sec­teur ci­né­ma­to­gra­phique truf­fé de ta­lents fé­mi­nins, mais qui ne les va­lo­rise pas as­sez au fi­nal, mais qui se­ra aus­si une vi­trine cultu­relle pour la ville d’hammamet qui connaît une ca­rence ar­tis­tique et cultu­relle im­por­tante.

Ma­nel Souis­si, pré­si­dente de la Ftcc et du ci­né-club, et la réa­li­sa­trice Fat­ma Ché­rif

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.