Le Ke­nya veut ré­in­té­grer la CAN fé­mi­nine

La Presse (Tunisia) - - SPORT -

La Fé­dé­ra­tion ké­nyane de foot­ball (KFF) a sai­si le Tri­bu­nal ar­bi­tral du sports (TAS), l’ins­tance su­prême en ma­tière de li­tiges spor­tifs, afin de pro­tes­ter contre la dé­ci­sion de la Con­fé­dé­ra­tion afri­caine de foot­ball (CAF) qui a ré­in­té­gré l’équipe équa­to-gui­néenne en Coupe d’afrique des na­tions fé­mi­nine 2018, a an­non­cé la KFF. Cette der­nière, qui avait ac­cu­sé la Gui­née-équa­to­riale d’avoir ali­gné une joueuse in­éli­gible, a dans un pre­mier temps ob­te­nu la dis­qua­li­fi­ca­tion du Nza­lang et donc la qua­li­fi­ca­tion de son équipe pour la phase fi­nale du tour­noi (17 no­vembre-1er dé­cembre au Gha­na), avant que la CAF ne re­vienne sur ce choix.

Dans un com­mu­ni­qué, les di­ri­geants ex­pliquent avoir «pour ob­jec­tif que le Ke­nya soit in­clus dans le tour­noi et/ou que ce­lui-ci ne dé­bute pas avant que l’af­faire ne soit ré­so­lue» par le TAS et la CAF.

Pour rap­pel, la Gui­née-équa­to­riale était dé­jà sous le coup d’une sanc­tion de la Fi­fa pour des faits si­mi­laires lors des qua­li­fi­ca­tions pour le tour­noi de foot­ball des Jeux olym­piques, Rio 2016. Une sus­pen­sion qui em­pêche le pays, en cas de qua­li­fi­ca­tion au Gha­na, de dis­pu­ter la Coupe du monde, France 2019.

Avec cette nou­velle dé­ci­sion, la Gui­née-équa­to­riale va pour­voir par­ti­ci­per à la CAN 2018 dans le groupe B au lieu et place du Ke­nya, éjec­té. Elle évo­lue­ra aux cô­tés du Ni­ge­ria, de la Zam­bie et de l’afrique du Sud.

Le groupe A est com­po­sé du Gha­na (pays hôte), du Ca­me­roun, du Ma­li et de l’al­gé­rie.

Les trois pre­miers à l’is­sue du tour­noi se qua­li­fie­ront pour la Coupe du monde 2019 en France.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.