Do­nald Tusk : Trump est op­po­sé à une « Eu­rope forte et unie »

Se­lon cer­tains ana­lystes, le dis­cours du pré­sident du Con­seil eu­ro­péen dans la ville de Lodz s’ins­crit dans la pers­pec­tive de la pré­si­den­tielle de 2020

La Presse (Tunisia) - - INTERNATIONAL -

AFP — Le pré­sident du Con­seil eu­ro­péen, Do­nald Tusk, a du­re­ment re­pro­ché hier au pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump d’être contre «une Eu­rope unie et forte», dans un dis­cours pro­non­cé à Lodz en Pologne. «Pour la pre­mière fois dans l’his­toire, nous avons une ad­mi­nis­tra­tion amé­ri­caine qui n’est pas en­thou­siaste, et c’est peu dire, à l’égard d’une Eu­rope unie et forte», a dit M. Tusk. «Je parle ici de faits et non de pro­pa­gande», a ajou­té l’an­cien Pre­mier mi­nistre po­lo­nais, qui s’adres­sait — au mo­ment où M. Trump se trouve à Pa­ris — à un ras­sem­ble­ment pu­blic à la veille du cen­te­naire de l’in­dé­pen­dance po­lo­naise.

Il a re­pro­ché au pré­sident amé­ri­cain d’avoir, il y a six mois, au som­met du G7 au Ca­na­da, «sup­pri­mé, pra­ti­que­ment de sa main, la phrase qui se trou­vait tou­jours dans les dé­cla­ra­tions des sept puis­sances oc­ci­den­tales, se­lon la­quelle nous vou­lons res­pec­ter l’ordre ba­sé sur les prin­cipes et les va­leurs». Evo­quant par ailleurs les pro­chaines élec­tions au par­le­ment eu­ro­péen, au prin­temps 2019, il a mis en garde contre l’ap­pa­ri­tion d’un cou­rant na­tio­na­liste hos­tile à L’UE.

«Dans ce par­le­ment, il n’est pas ex­clu que deux cou­rants soient re­pré­sen­tés, l’un de plus en plus aux cou­leurs des che­mises brunes, an­ti-eu­ro­péen, qui mise de plus en plus sur le na­tio­na­lisme et un deuxième cou­rant de ceux qui veulent pous­ser l’in­té­gra­tion de L’UE au­tant que pos­sible.»

Il a évo­qué la mon­tée «d’émo­tions an­ti-eu­ro­péennes» dans plu­sieurs pays.

«Ce­la ne concerne pas en­core les di­ri­geants, mais de telles forces montent de­vant nos yeux. Des forces qui misent plus sur le conflit que sur la co­opé­ra­tion, sur la dés­in­té­gra­tion plu­tôt que sur l’in­té­gra­tion».

En­fin, M. Tusk, qui a évo­qué ré­cem­ment un «risque mor­tel­le­ment sé­rieux» d’un Po­lexit, a cri­ti­qué la po­si­tion des di­ri­geants po­lo­nais ac­tuels vis-àvis de l’eu­rope, sans les dé­non­cer nom­mé­ment.

«Ceux qui sont op­po­sés à une pré­sence forte de la Pologne dans l’eu­rope agissent de fac­to contre notre in­dé­pen­dance», a-t-il dit.

«Bol­ché­viks contem­po­rains»

Il a qua­li­fié le pou­voir conser­va­teur du par­ti Droit et Jus­tice (PIS) de Ja­ros­law Kac­zyns­ki de «bol­che­viques contem­po­rains» qui, par leur po­li­tique an­ti-eu­ro­péenne, jouent avec le feu. Si le pre­mier chef de l’etat po­lo­nais Jo­zef Pil­sudz­ki pen­dant la guerre po­lo­no-bol­ché­vique de 1919-20, et Lech Wa­le­sa en dé­fiant Mos­cou en 1980 avec son mou­ve­ment So­li­da­ri­té «ont réus­si dans des condi­tions beau­coup plus dif­fi­ciles à battre les bol­che­viques, pour­quoi ne réus­si­riez-vous pas à battre les bol­che­viques contem­po­rains?», a-t-il dé­cla­ré. Ces en­cou­ra­ge­ments in­ter­viennent à quelques mois des eu­ro­péennes et à un an de lé­gis­la­tives en Pologne, alors que le par­ti conser­va­teur au pou­voir do­mine dans les son­dages.

Pour la Pologne «Jo­zef Pil­sud­ski était notre hé­ros, père de notre in­dé­pen­dance. Et Lech Wa­le­sa était notre hé­ros, et père de notre li­ber­té», ce qu’«au­cune pro­pa­gande» ne sau­rait chan­ger, a aus­si af­fir­mé M. Tusk.

Il a ri­pos­té ain­si aux ac­cu­sa­tions du par­ti au pou­voir pour le­quel l’an­cien pré­sident et chef his­to­rique de So­li­da­ri­té au­rait été agent com­mu­niste. «Dé­fen­dez la li­ber­té, dé­fen­dez l’in­dé­pen­dance de la Pologne», a-t-il lan­cé aux par­ti­ci­pants de ce fo­rum or­ga­ni­sé à Lodz, ville où les li­bé­raux ont rem­por­té haut la main les der­nières élec­tions lo­cales.

Pré­sents en force, les membres de la Pla­te­forme ci­vique (PO, cen­triste) dont Tusk est is­su, le voient comme can­di­dat idéal à la pro­chaine élec­tion pré­si­den­tielle en 2020.

Se­lon cer­tains ana­lystes, son dis­cours à Lodz s’ins­crit par­fai­te­ment dans cette pers­pec­tive.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.