Dé­dom­ma­ge­ments, dites-vous ?

La Presse (Tunisia) - - LA UNE - Par Jaw­har CHATTY

NOUS avons chaque jour la preuve que notre pays conti­nue et va conti­nuer de vivre en­core, pour de nom­breuses an­nées, dans une am­biance de frac­ture po­li­tique grave entre is­la­mistes et non is­la­mistes gé­né­rée par un Is­lam po­li­tique en­va­his­sant, et un pays fon­ciè­re­ment ré­frac­taire, construit qu’il est de­puis des siècles au­tour d’une iden­ti­té im­bue des va­leurs de li­ber­té, de to­lé­rance, de juste mi­lieu, de mo­dé­ra­tion… C’est bien cette dif­fé­ren­cia­tion po­li­tique, trans­cen­dée par la Cons­ti­tu­tion, mais an­crée dans le sub­cons­cient des Tu­ni­siens, que l’on re­trouve au­jourd’hui au sein de notre peuple chaque fois que la classe po­li­tique avance sur la scène des su­jets ex­trê­me­ment sen­sibles im­pli­quant le par­ti is­la­miste dans ses re­la­tions avec les siens tout comme dans les rap­ports de larges franges du peuple à ce par­ti.

Dans ce sens, les ap­pels au ras­sem­ble­ment lan­cés par la so­cié­té ci­vile, re­layés sur les ré­seaux so­ciaux, contes­tant les dé­dom­ma­ge­ments qui vont être ac­cor­dés, sur le Tré­sor pu­blic, re­flètent ce ras-le-bol que vit au­jourd’hui le peuple tu­ni­sien face à une classe po­li­tique qu’il es­time dé­bor­dée et quelque part myope et sans re­pères. Dans une conjonc­ture mar­quée par l’ac­cen­tua­tion de la crise ins­ti­tu­tion­nelle et l’en­fon­ce­ment du pays dans la crise éco­no­mique et so­ciale, l’évo­ca­tion de la ques­tion des dé­dom­ma­ge­ments est de fait per­çue comme une pro­vo­ca­tion de plus à un peuple qui peine à gé­rer un quo­ti­dien ex­trê­me­ment dif­fi­cile et où le ci­toyen, à force d’être ex­po­sé aux mau­vaises nou­velles, n’en fi­nit plus de re­tom­ber dans l’an­xié­té.

Un si­gnal grave ou un es­poir plein de mes­sages ? Com­ment lire ces mou­ve­ments de foule que notre pays est en train de vivre? Un signe de vi­va­ci­té d’une so­cié­té dy­na­mique qui est en train de vivre de grands chan­ge­ments ? Une co­lère et un re­fus franc d’un par­ti po­li­tique qui tend à faire dans l’ar­ro­gance, ou­bliant très vite un pas­sé pé­nible ? Au­tant de ques­tions aux­quelles il fau­dra sa­voir ré­pondre de fa­çon se­reine et équi­li­brée.

Dans une conjonc­ture mar­quée par l’ac­cen­tua­tion de la crise ins­ti­tu­tion­nelle et l’en­fon­ce­ment du pays dans la crise éco­no­mique et so­ciale, l’évo­ca­tion de la ques­tion des dé­dom­ma­ge­ments est de fait per­çue comme une pro­vo­ca­tion de plus à un peuple qui peine à gé­rer un quo­ti­dien ex­trê­me­ment dif­fi­cile

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.