Les uni­tés du com­plexe chi­mique à l’in­dex

La Presse (Tunisia) - - ÉCONOMIE -

Le col­lec­tif «Stop pol­lu­tion» lance un cri d’alarme au su­jet de la pol­lu­tion à Ga­bès. A cet ef­fet, il rap­pelle que «le 30 juin 2017, il a été dé­ci­dé de dé­man­te­ler les uni­tés toxiques du com­plexe chi­mique tu­ni­sien et de les trans­fé­rer en de­hors des zones ur­baines. Ce ca­len­drier com­mence par l’iden­ti­fi­ca­tion d’un lieu ré­pon­dant à un cer­tain nombre de condi­tions, qui de­vait être an­non­cé avant dé­cembre 2017. Au­jourd’hui, près d’un an s’est écou­lé et le gou­ver­ne­ment n’a pas mis en oeuvre le ca­len­drier pro­mis, dans le pro­lon­ge­ment des po­li­tiques d’at­tente et de pro­cras­ti­na­tion me­nées par les gou­ver­ne­ments pré­cé­dents en ce qui concerne la cri­mi­na­li­té en­vi­ron­ne­men­tale per­sis­tante à Ga­bès. La cam­pagne «Stop pol­lu­tion» met en garde le gou­ver­ne­ment contre de telles pra­tiques et dé­plore que cette dé­ci­sion n’ait pas dé­pas­sé la dé­cla­ra­tion d’in­ten­tion, sans don­ner au­cune ga­ran­tie aux ci­toyens de Ga­bès. Le col­lec­tif en ques­tion qui fait par­tie des com­po­santes de la so­cié­té ci­vile ap­pelle le gou­ver­ne­ment à ap­pli­quer im­mé­dia­te­ment la dé­ci­sion de dé­man­te­ler les uni­tés toxiques du com­plexe chi­mique de Ga­bès.

Il exige que le gou­ver­ne­ment four­nisse des ga­ran­ties suf­fi­santes concer­nant la mo­bi­li­sa­tion des fonds né­ces­saires pour la réa­li­sa­tion du pro­jet de dé­pol­lu­tion, dont le coût est es­ti­mé à un mon­tant consi­dé­rable : 5 mil­liards de di­nars, ain­si que les condi­tions de réa­li­sa­tion et le res­pect des normes dans le nou­veau site sé­lec­tion­né. Le col­lec­tif va pour­suivre la lutte sous toutes les formes et tous les mé­ca­nismes pos­sibles jus­qu’à l’éli­mi­na­tion du crime contre l’en­vi­ron­ne­ment à Ga­bès».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.