Les star­tup­pers ont-ils un bon back­ground sur le mar­ché fi­nan­cier?

Le Manager - - Decryptage -

Une star­tup a in­té­rêt à évi­ter la pres­sion qu’une in­tro­duc­tion en Bourse peut gé­né­rer et qui peut li­mi­ter sa marge de ma­noeuvre et sa créa­ti­vi­té. De toute fa­çon, le mar­ché al­ter­na­tif est une étape as­sez avan­cée dans la vie d’une star­tup. Les bons ré­sul­tats sont gé­né­ra­le­ment signes d’un bon ma­na­ge­ment. Comme nous in­ter­ve­nons à un stade où le concept et l’ac­ti­vi­té sont as­sez dé­ve­lop­pés, avec un mar­ché et même une ac­ti­vi­té, nous dis­po­sons donc d’in­di­ca­teurs tan­gibles et ob­jec­tifs pour me­su­rer le suc­cès de l’en­tre­prise.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.