Dans cet es­prit d’évi­ter au mieux les er­reurs, y a-t-il des va­leurs ou en­core des prin­cipes sur les­quels vous êtes in­tran­si­geante et même in­to­lé­rable ?

Le Manager - - Acteurs & Business L’invité -

Ab­so­lu­ment ! D’em­blée, je di­rai la qua­li­té et la trans­pa­rence. J’in­siste beau­coup sur ces deux va­leurs. La qua­li­té, c’est tout ce qui peut tou­cher à l’en­semble du pro­ces­sus : la qua­li­té du pro­duit, la qua­li­té de la main d’oeuvre, la qua­li­té des par­te­naires, etc. et ce­la est va­lable pour la trans­pa­rence qui est cru­ciale dans nos échanges avec notre per­son­nel mais éga­le­ment avec nos par­te­naires.

Chan­geons à pré­sent de cap. Vous avez fait ap­pel au fonds d’in­ves­tis­se­ment, quelles en étaient les mo­ti­va­tions ? Pour vous ex­pli­quer, lais­sez-moi faire un pe­tit bi­lan de notre ac­ti­vi­té : De 1987 à 2000, nous avons oeu­vré à construire l’en­tre­prise et à ac­cé­der au mar­ché en s’y po­si­tion­nant bien. De 2000 à 2010, nous avons connu les meilleurs dix an­nées de l’en­tre­prise avec une as­cen­sion re­mar­quable et une crois­sance de notre part de mar­ché, une pé­riode pen­dant la­quelle nous avons per­fec­tion­né notre ges­tion et notre maî­trise du pro­duit. A comp­ter de 2011, nous avons re­mar­qué que le mar­ché s’agran­dit et que de nou­veaux concur­rents y ont fait leur en­trée et donc nous avons vou­lu ac­croître notre pro­duc­tion en in­ves­tis­sant dans une uni­té de fa­bri­ca­tion. En­suite, il y a eu la ré­vo­lu­tion en 2011, notre uni­té était en cours de construc­tion. Nous avons, fi­na­le­ment dé­ci­dé de conti­nuer puisque nous étions dé­jà en­ga­gés. Cette aug­men­ta­tion de la ca­pa­ci­té de pro­duc­tion a in­duit for­cé­ment une aug­men­ta­tion des charges fixes, un ni­veau au­quel nous n’avons pas pu faire face grâce à une hausse de la dis­tri­bu­tion vu que nous avions dé­ci­dé de ne pas in­ves­tir dans cette branche. A la lu­mière de tout ce­la, de 2011 à 2015, le

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.