TRANS- MIS­SION D’EN­TRE­PRISES

Le Manager - - Entreprise Numérique - Par Wa­lid YAÏCHE Di­rec­teur As­so­cié Fu­sac­quis Mar­ché des En­tre­prises

Com­ment pré­pa­rer la trans­mis­sion de son en­tre­prise?

Vous l’avez bien com­pris à tra­vers cette sé­rie de chro­niques, la ces­sion d’une en­tre­prise est une opé­ra­tion as­sez com­plexe qui doit être pré­pa­rée en amont. La com­plexi­té de l’opé­ra­tion pro­vient du fait que l’en­tre­prise n’est pas un ac­tif comme tous les autres; il s’agit ef­fec­ti­ve­ment d’une per­sonne mo­rale ayant des droits et des obli­ga­tions et donc sa trans­mis­sion dif­fère par­ti­cu­liè­re­ment d’autres ac­tifs tels que les biens meubles et im­meubles. Tout d’abord, il est im­por­tant pour le cé­dant d’avoir une idée sur le pro­ces­sus de trans­mis­sion à suivre ain­si que sur les as­pects fi­nan­ciers, ju­ri­diques et tech­niques de l’opé­ra­tion. En France par exemple, les chambres de mé­tier et d’ar­ti­sa­nat (CMA) vont jus­qu’à or­ga­ni­ser des réunions d’in­for­ma­tions et des ses­sions de for­ma­tion dis­pen­sées par des consul­tants spé­cia­li­sés. Les mé­thodes d’éva­lua­tion de l’en­tre­prise sont par­mi les thèmes abor­dés en gé­né­ral. Le di­ri­geant qui veut pré­pa­rer la trans­mis­sion de son en­tre­prise doit ana­ly­ser sa si­tua­tion per­son­nelle et fa­mi­liale afin de mieux or­ga­ni­ser son pa­tri­moine. Pour ce­la, il vaut mieux être conseillé par un ex­pert-comp­table ou un conseil spé­cia­li­sé. La pré­pa­ra­tion pro­pre­ment dite de la ces­sion d’une en­tre­prise peut concer­ner deux vo­lets es­sen­tiels: le pre­mier vo­let concerne les ac­tions à mettre en oeuvre pour don­ner plus de va­leur à l’en­tre­prise à cé­der et le se­cond vo­let concerne la connais­sance de cette va­leur. Plus pré­ci­sé­ment, le pre­mier vo­let consiste à rendre la ma­riée plus belle. Le cé­dant doit cher­cher les élé­ments qui pour­raient être amé­lio­rés au ni­veau de l’en­tre­prise pour qu’elle soit plus at­trac­tive. Il s’agit soit d’élé­ments vrai­ment né­ces­saires voire obli­ga­toires pour rendre la vente plus fa­cile (telle que l’ob­ten­tion d’un re­nou­vel­le­ment d’un contrat de conces­sion), soit d’élé­ments dont l’amé­lio­ra­tion ne coûte pas cher mais dont le re­tour sur in­ves­tis­se­ment est qua­si­ment sûr et in­té­res­sant lors de la ces­sion (amé­lio­ra­tion de l’or­ga­ni­sa­tion, as­sai­nis­se­ment des dos­siers comp­tables, fis­caux et so­ciaux, mise en place d’une do­cu­men­ta­tion et d’une équipe per­met­tant moins de dé­pen­dance de cer­taines per­sonnes clés). Quant au deuxième vo­let, il consiste à connaître la va­leur réelle de son en­tre­prise quand bien même celle-ci est consi­dé­rée le « bé­bé » de son fon­da­teur. Pri­mo, pour vendre, il est né­ces­saire de pro­po­ser un prix ou d’ap­pré­cier l’offre qu’un ac­qué­reur éven­tuel peut mettre sur la table! Se­cun­do, sans connaître la va­leur ob­jec­tive de son en­tre­prise, la va­leur af­fec­tive risque sim­ple­ment d’en­tra­ver la tran­sac­tion et de faire perdre du temps à toutes les par­ties pre­nantes dans l’opé­ra­tion.

Pré­pa­ra­tion de la trans­mis­sion de votre en­tre­prise : Quels sont les fac­teurs d’échecs les plus cou­rants à évi­ter pour réus­sir une trans­mis­sion?

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.