De­main l’ac­cord fi­nal ?

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE -

La crise ne cesse de s’am­pli­fier, alors que les res­pon­sables po­li­tiques prennent tout leur temps, pour exa­mi­ner les moyens de per­mettre au pays de sor­tir du gouffre dans le­quel il s’en­fonce avec un en­det­te­ment monstre et un di­nar qui plonge. La réunion des si­gna­taires du Pacte de Car­thage a per­mis, certes, d’éla­bo­rer un do­cu­ment qui contient une cen­taine ou plus de re­com­man­da­tions, mais l’es­poir de­meure li­mi­té et le sou­hait est que la mon­tagne n’ac­couche pas d’une sou­ris.

La crise ne cesse de s’am­pli­fier, alors que les res­pon­sables po­li­tiques prennent tout leur temps, pour exa­mi­ner les moyens de per­mettre au pays de sor­tir du gouffre dans le­quel il s’en­fonce avec un en­det­te­ment monstre et un di­nar qui plonge. La réunion des si­gna­taires du Pacte de Car­thage a per­mis, certes, d’éla­bo­rer un do­cu­ment qui contient une cen­taine ou plus de re­com­man­da­tions, mais l’es­poir de­meure li­mi­té et le sou­hait est que la mon­tagne n’ac­couche pas d’une sou­ris.

"Le Do­cu­ment de Car­thage 2 est fin prêt. Il se­ra si­gné ven­dre­di pro­chain", a an­non­cé Na­bil Sa­baï, re­pré­sen­tant de l’union pa­trio­tique libre (UPL) à la Com­mis­sion des ex­perts de la Com­mis­sion des si­gna­taires du Do­cu­ment de Car­thage.

"Ce Do­cu­ment se­ra sou­mis ul­té­rieu­re­ment à la Com­mis­sion des pré­si­dents (Pré­si­dents des par­tis et des or­ga­ni­sa­tions si­gna­taires du Do­cu­ment de Car­thage) pour adop­tion ", a-t-il dé­cla­ré hier à l’agence TAP.

Se­lon lui, la plu­part des membres de la com­mis­sion des ex­perts réunis mar­di ont fait des conces­sions sur cer­tains points éco­no­miques et so­ciaux du Do­cu­ment.

"La mise en oeuvre de ces points re­quiert 4 à 5 ans, alors que le gou­ver­ne­ment en place ne lui reste que 20 mois d’exer­cice", a-t-il te­nu à pré­ci­ser. D’après Sa­baï, la Com­mis­sion des ex­perts a réus­si à abou­tir à un com­pro­mis au­tour du point li­ti­gieux re­la­tif à la re­struc­tu­ra­tion du gou­ver­ne­ment. "La Com­mis­sion tech­nique a sta­tué sur tous les points li­ti­gieux", a pour sa part af­fir­mé Rid­ha Ch­kand­li, ex­pert éco­no­mique et re­pré­sen­tant du Mou­ve­ment En­nahd­ha à la Com­mis­sion tech­nique.

"Les points am­bi­gus et qui risquent de prê­ter à équi­voque ont été sup­pri­més", a-t-il sou­li­gné, ci­tant no­tam­ment la si­gna­ture de cer­tains ac­cords entre le gou­ver­ne­ment et l’union gé­né­rale tu­ni­sienne du tra­vail, la ré­forme du sys­tème édu­ca­tif et la ré­forme de la fonc­tion pu­blique.

La Com­mis­sion des ex­perts du Do­cu­ment de Car­thage avait abou­ti, le 5 mai 2018, à l’éla­bo­ra­tion d’un do­cu­ment de plus de 100 points à ca­rac­tère po­li­tique, éco­no­mique et so­cial, se­lon Nou­red­dine Ar­baoui, membre de la Com­mis­sion. "Une fois adop­té, ce do­cu­ment de­vrait dé­fi­nir le pro­gramme d’ac­tion du gou­ver­ne­ment que ce soit avec la pré­sente com­po­si­tion gou­ver­ne­men­tale ou après son re­ma­nie­ment", avait-il sou­li­gné.

D’après Ar­baoui, le tra­vail de la com­mis­sion de­meure in­ache­vé jus­qu’à l’exa­men des points li­ti­gieux par la Com­mis­sion des pré­si­dents (Pré­si­dents des par­tis po­li­tiques et des or­ga­ni­sa­tions si­gna­taires du Do­cu­ment de Car­thage). Se­lon lui, les si­gna­taires du Do­cu­ment de Car­thage ont va­li­dé 95% des points pré­vus par ce do­cu­ment et plus par­ti­cu­liè­re­ment les points à ca­rac­tère éco­no­mique et so­cial.

"Ce do­cu­ment a en­vi­sa­gé cer­tains points po­li­tiques re­la­tifs no­tam­ment aux Ins­tances consti­tu­tion­nelles, à la Cour consti­tu­tion­nelle et à la loi électorale", a-t-il ajou­té, fai­sant re­mar­quer que d’autres points, no­tam­ment la re­struc­tu­ra­tion du gou­ver­ne­ment, ont été confiés à la Com­mis­sion des pré­si­dents. Réunis le 3 mars 2018 sous la pré­si­dence de la Ré­pu­blique, Béji Caïd Es­seb­si, les si­gna­taires du Do­cu­ment de Car­thage avaient dé­ci­dé la créa­tion d'une Com­mis­sion qui au­ra pour mis­sion de dé­fi­nir les prio­ri­tés de l’éco­no­mie na­tio­nale et de pro­po­ser les ré­formes y af­fé­rentes.

La com­mis­sion est com­po­sée de deux re­pré­sen­tants de chaque par­ti et de chaque or­ga­ni­sa­tion si­gna­taires du Do­cu­ment de Car­thage.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.