Les ter­ro­ristes achèvent leur éva­cua­tion

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE -

Les com­bat­tants ter­ro­ristes en­core sur place ont com­men­cé hier à se re­ti­rer de la der­nière en­clave qu'ils contrô­laient dans le centre de la Syrie, rap­porte la té­lé­vi­sion pu­blique sy­rienne.

Les in­sur­gés, à la suite d'un ac­cord avec le gou­ver­ne­ment de Da­mas, éva­cuent la ré­gion si­tuée entre les villes de Ha­ma et de Homs, qui com­prend no­tam­ment les lo­ca­li­tés de Ras­tan, Tal­bi­seh et Hou­la.

De­puis le dé­but de l'éva­cua­tion ce mois-ci, 27.000 per­sonnes ont quit­té l'en­clave et un der­nier convoi a pris la route hier ma­tin, ont dit les mé­dias lo­caux.

Leur dé­part per­met aux forces gou­ver­ne­men­tales de re­prendre le contrôle de la route stra­té­gique nord-sud entre Ha­ma et Homs.

Les ac­cords d'éva­cua­tion ac­cep­tés ces der­nières se­maines par les re­belles, sou­vent après une mé­dia­tion russe, ont per­mis aux forces loya­listes de re­con­qué­rir des zones im­por­tantes comme la Ghou­ta orien­tale, près de Da­mas.

En échange, les in­sur­gés et leurs proches - plus de 100.000 per­sonnes au to­tal - ont ob­te­nu l'au­to­ri­sa­tion de ga­gner des zones re­belles dans le nord de la Syrie.

Après sept ans de guerre, les ter­ro­ristes tiennent tou­jours en­vi­ron un quart du ter­ri­toire sy­rien, dans le nor­douest du pays, près de la fron­tière turque, et dans le su­douest, près de la Jor­da­nie.

La der­nière poche in­sur­gée en­cer­clée par l'ar­mée gou­ver­ne­men­tale, au sud de Da­mas, abrite le camp de ré­fu­giés pa­les­ti­niens de Yar­mouk. Elle est te­nue par des ter­ro­ristes du groupe Etat is­la­mique (EI).

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.