Le nu­cléaire ira­nien au me­nu

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE -

Les Vingt-huit étaient réunis hier à So­fia, en Bul­ga­rie, pour un som­met Union eu­ro­péenne-bal­kans oc­ci­den­taux. La réunion était ini­tia­le­ment des­ti­née à la re­la­tion avec les pays des Bal­kans du Sud, mais les dos­siers chauds du mo­ment, comme le nu­cléaire ira­nien, se sont in­vi­tés à ce som­met. Dès mer­cre­di soir, les chefs d’etat et de gou­ver­ne­ment des Vingt-huit, les pays membres de L’UE, ont vou­lu, lors d’un dî­ner in­for­mel, mar­quer leur fer­me­té face au pré­sident amé­ri­cain sur les dos­siers du nu­cléaire ira­nien et des taxes com­mer­ciales. Le som­met a dé­bu­té hier ma­tin. Dès son ar­ri­vée au centre de confé­rences, le pré­sident fran­çais Em­ma­nuel Ma­cron est re­ve­nu sur le dos­sier ira­nien et le re­trait amé­ri­cain de l’ac­cord in­ter­na­tio­nal si­gné à Vienne en 2015. Pour le chef de l’etat fran­çais, il s’agit non seule­ment de sau­ver l’ac­cord, mais aus­si de l’étendre. Cette po­si­tion, dé­fen­due de­puis des mois par la France, a re­çu un écho fa­vo­rable au sein des Vingt-huit se­lon le pré­sident de la Ré­pu­blique.

«Sur l'iran, de­puis le dé­but, l'eu­rope se tient unie, avec une vo­lon­té qui est de construire la paix et la sta­bi­li­té dans la ré­gion, a as­su­ré Em­ma­nuel Ma­cron. Et nous al­lons oeu­vrer pour main­te­nir le cadre de l'ac­cord de 2015, quelles que soient les dé­ci­sions amé­ri­caines. » Com­ment main­te­nir le cadre de l’ac­cord ? « De ma­nière très concrète, en ap­por­tant notre en­ga­ge­ment po­li­tique, en fai­sant que nos en­tre­prises puissent y res­ter et aus­si en condui­sant toutes les par­ties à pour­suivre les né­go­cia­tions sur un ac­cord plus large in­dis­pen­sable », pour­suit le pré­sident fran­çais. Mais l’ac­cord de 2015 a be­soin d’être « com­plé­té par un ac­cord sur le nu­cléaire après 2025, un ac­cord sur les ac­ti­vi­tés ba­lis­tiques et la pré­sence ré­gio­nale », rap­pelle Em­ma­nuel Ma­cron. Des dis­cus­sions sont d’ailleurs en cours. « J'ai moi-même, à deux re­prises, par­lé au pré­sident Ro­ha­ni sur ce su­jet et il y a une uni­té très forte des trois pays en par­ti­cu­lier que sont Grande-bre­tagne, l’al­le­magne, la France sur ce su­jet », es­time M. Ma­cron. Et d’ajou­ter qu’il y a eu, dès mer­cre­di, « une vraie uni­té eu­ro­péenne pour rap­pe­ler notre en­ga­ge­ment dans ce cadre et notre vo­lon­té de pré­ser­ver une sou­ve­rai­ne­té stra­té­gique et éco­no­mique de l'eu­rope ».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.