Le mes­sage de paix

Le Temps (Tunisia) - - RAMADHANESQUES -

La vie est une lutte( ji­had) conti­nue, afin sur­mon­ter les obs­tacles et avoir sa place au so­leil. Ce n’est pas une lutte par les armes, ni par la vio­lence, celles-ci ne peuvent me­ner qu’à la voie de la des­truc­tion et du chaos.

Le mot « Ji­hâd » ne si­gni­fie pas « guerre sainte ». Il dé­signe la lutte et l’ef­fort. Les mots uti­li­sés pour la guerre dans le Co­ran sont « Harb » et « Qi­tâl ». Le Ji­hâd dé­signe le com­bat qui plu­tôt spi­ri­tuel. Une lutte sé­rieuse et sin­cère aus­si bien au ni­veau in­di­vi­duel qu’au ni­veau so­cial. C’est la lutte pour ac­com­plir le bien et éra­di­quer l’in­jus­tice, l’op­pres­sion et le mal dans son en­semble de la so­cié­té. Elle so­ciale, éco­no­mique et po­li­tique. C’est le fait d’oeu­vrer pour ac­com­plir le bien. Dans le Co­ran, ce mot est em­ployé sous ses dif­fé­rentes formes à 33 re­prises. Il est sou­vent as­so­cié à d’autres concepts co­ra­niques tels que la foi, le re­pen­tir, les ac­tions droites et l’émi­gra­tion (Hé­gire)

Dans les ver­sets ci-des­sus il y a un mes­sage de paix sans pour au­tant se ré­si­gner à l’op­pres­sion.

L’is­lam pro­meut les moyens pa­ci­fiques pour me­ner au chan­ge­ment et à la ré­forme. En réa­li­té, l’is­lam in­siste sur le fait que l’on doit s’ef­for­cer d’éli­mi­ner le mal par des moyens pa­ci­fiques sans avoir re­cours à la force au­tant que faire se peut. Au cours de l’his­toire de l’is­lam, de­puis le Pro­phète — paix et bé­né­dic­tion sur lui — jus­qu’à au­jourd’hui, les Mu­sul­mans ont, le plus sou­vent, ré­sis­té à l’op­pres­sion et ont lut­té pour la li­ber­té par des moyens pa­ci­fiques et non­vio­lents.

L’is­lam en­seigne éga­le­ment une éthique conve­nable en cas de guerre. La guerre est per­mise en Is­lam, mais uni­que­ment lorsque les autres moyens pa­ci­fiques comme le dia­logue, les né­go­cia­tions et les trai­tés échouent. La guerre est le der­nier re­cours et doit être évi­tée le plus pos­sible. Son but n’est pas de conver­tir les gens par la force, ni de co­lo­ni­ser les peuples, ni d’ac­qué­rir des terres, des ri­chesses ou une gloire quel­conque. Son but fon­da­men­tal est la dé­fense des per­sonnes, des biens, de la terre, de l’hon­neur et de la li­ber­té, aus­si bien pour soi-même que pour les autres peuples qui souffrent de l’in­jus­tice et de l’op­pres­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.