Le ca­rême mé­di­ta­tion et mé­di­ca­tion

Le Temps (Tunisia) - - RAMADHANESQUES -

Le ra­ma­dan, un mois dé­dié à se pu­ri­fier le corps et l’es­prit. Toute l’at­ten­tion des croyants mu­sul­mans se porte sur la spi­ri­tua­li­té, la gé­né­ro­si­té, l’en­traide et... le jeûne, de l’aube au cré­pus­cule. Toute la jour­née sans rien man­ger ni boire jus­qu’à ce que le so­leil se couche. Après, on mange et on boit, jus­qu’au jour sui­vant. Com­ment man­ger rai­son­na­ble­ment pour évi­ter de gros­sir pen­dant le ra­ma­dan ?

Car bien sou­vent, après une jour­née de jeûne, la nuit se trans­forme en fes­tin et la nour­ri­ture abonde. Mé­fiez-vous tou­te­fois, car on a consta­té que du­rant le ra­ma­dan, femmes et hommes in­gé­raient fi­na­le­ment bien plus de ca­lo­ries qu’à l’ac­cou­tu­mée. Alors com­ment bien man­ger pen­dant le ra­ma­dan ? Pour ne pas man­quer d’éner­gie mais... ne pas for­cer sur les ca­lo­ries ! 1. Le ma­tin, des pro­téines Cette an­née, le ra­ma­dan se dé­roule alors que les jour­nées sont longues. De fait, le pre­mier re­pas de la jour­née avant l’aube, le sa­hur, a lieu vers 3 h du ma­tin, avant le pre­mier ap­pel à la prière. C’est très tôt cette an­née ! Mais idéa­le­ment, mieux vaut man­ger de ma­nière com­plète le ma­tin en vue d’at­ta­quer la jour­née.

Il s’agit donc de man­ger des choses qui vont vous te­nir au corps et du­rer suf­fi­sam­ment long­temps toute la jour­née.

Mi­sez sur les pro­téines à fond, comme par exemple des oeufs à la coque (ce­la per­met de ne pas ajou­ter de graisse contrai­re­ment à des oeufs brouillés ou à une ome­lette). 2. Et des sucres lents aus­si Pri­vi­lé­giez aus­si les sucres lents. En ef­fet, les sucres ra­pides (abri­cots secs, dattes, pâ­tis­se­ries, miel...) fa­vo­ri­sant les pics de gly­cé­mie et les frin­gales, sont à évi­ter au­tant que pos­sible. Si vrai­ment ce­la vous fait en­vie, man­gez-les si pos­sible avant les pro­téines et ac­com­pa­gnés d’un yaourt pour faire bais­ser l’in­dex 3 Le soir, se ré­hy­dra­ter d’abord La jour­née fut longue. Pour peu que vous ayez su­bi les ef­fets des rayons du so­leil, vous avez soif et c’est nor­mal ! At­ten­tion aux bois­sons diu­ré­tiques, il s’agit là de vous ré­hy­dra­ter. Donc exit le thé et le ca­fé. Buvez de l’eau, et com­men­cez par rompre votre jeûne avec une soupe ou un bouillon, qui ap­porte des sels mi­né­raux et des fibres (pour la soupe).

Ne buvez pas de so­das, ga­vés de sucre ou d’édul­co­rant (pas mieux), qui vont ra­vi­ver votre en­vie de su­cré. 4. Oui aux viandes maigres et au pois­son Les plats fa­mi­liaux au mou­ton sont certes riches en goût, mais ils ont un gros dé­faut, ils sont éga­le­ment riches en graisses ! At­ten­tion à ne pas vous je­ter sur des plats trop riches parce que vous avez faim ! Mi­sez plu­tôt sur le pou­let ou le veau, voire le pois­son. Ils ap­portent des pro­téines, hy­per im­por­tantes pour nour­rir les muscles mais pas les bour­re­lets !

Le pois­son bon pour les muscles avec ces pro­téïnes

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.