La Ligue arabe donne le change

Le Temps (Tunisia) - - MONDE -

«Dé­cem­ment» la Ligue arabe ne pou­vait gar­der le si­lence de­vant le massacre qui se com­met­tait lun­di der­nier par l’ar­mée sio­niste sur les ma­ni­fes­tants pa­ci­fiques pa­les­ti­niens ras­sem­blés sur la ligne de sé­pa­ra­tion entre la bande de Gaza et le ter­ri­toire is­raé­lien, alors que in­ter­na­tio­na­le­ment s’est éle­vé un concert de condam­na­tions de cet acte cri­mi­nel. Mar­di, son se­cré­taire gé­né­ral Ahmed Aboul Gheit a joint en son nom sa voix aux stig­ma­ti­seurs de l’etat sio­niste, mais avec une tié­deur qui a fait com­prendre à l’opi­nion in­ter­na­tio­nale que l’or­ga­ni­sa­tion qu’il di­rige et les Etats qui en sont membres n’iront pas au-de­là de la condam­na­tion ver­bale à l’égard d’is­raël.

Pour don­ner le change et l’illu­sion que la Ligue arabe ne va pas en res­ter là, l’ara­bie saou­dite a de­man­dé une réu­nion « ex­tra­or­di­naire » de son conseil au ni­veau des mi­nistres des Af­faires étran­gères des­ti­née se­lon Ryad à « faire face à l’agres­sion is­raé­lienne contre le peuple pa­les­ti­nien et ré­agir à la dé­ci­sion illé­gale prise par les Etats-unis de trans­fé­rer leur am­bas­sade à Jé­ru­sa­lem ». De cette réu­nion, il en res­sor­ti­ra certes une condam­na­tion d’is­raël, voire même des Etats-unis contre la­quelle ces deux Etats ne se for­ma­li­se­ront nul­le­ment car ve­nant d’une Ligue arabe to­ta­le­ment sous la coupe de leurs al­liés ré­gio­naux qui se de­vaient de la lui faire prendre afin de ne pas ap­pa­raître avoir aban­don­né les Pa­les­ti­niens à leur sort.

La du­re­té et la ra­di­ca­li­té qui s’ex­pri­me­ront pro­ba­ble­ment dans la dé­cla­ra­tion fi­nale qui éma­ne­ra de la réu­nion « ex­tra­or­di­naire » se­ront des­ti­nées à la consom­ma­tion des opi­nions arabes. Le monde quant à lui n’en se­ra pas dupe sa­chant que les Etats arabes qui dictent sa po­si­tion à la Ligue, l’ara­bie saou­dite et les sa­tel­lites mo­nar­chiques, ont contrac­té un « deal » sur le dos des Pa­les­ti­niens avec les Etats-unis et Is­raël. La mo­nar­chie wah­ha­bite et les émi­rats de la pé­nin­sule Ara­bique ont ac­té au­près de Wa­shing­ton et de Tel-aviv leur lâ­chage des Pa­les­ti­niens et de leur cause na­tio­nale.

C’est en ef­fet un se­cret de po­li­chi­nelle qu’ils ont don­né leur aval au plan de paix amé­ri­cain que Do­nald Trump ren­dra pu­blic en juillet pro­chain. Le­quel plan re­fuse aux Pa­les­ti­niens tout ce pour­quoi ils ma­ni­festent et s’ex­posent aux balles is­raé­liennes. Ce n’est donc pas Ryad qui pous­se­ra la Ligue arabe à être so­li­daire avec les Pa­les­ti­niens. Il faut au contraire s’at­tendre à ce que la mo­nar­chie saou­dienne ac­cen­tue ses pressions sur les Etats membres ré­cal­ci­trants à don­ner leur aval à la tra­hi­son qu’elle et ses sa­tel­lites ont ré­so­lu de com­mettre. L’al­gé­rie qui sur la ques­tion pa­les­ti­nienne et d’une ma­nière gé­né­rale sur tous les conflits et crises qui af­fectent le monde arabe se dé­marque des po­si­tions de Ryad et de ses féaux est dé­jà mise sous pres­sion par eux. Leur em­pres­se­ment à prendre fait et cause pour le Ma­roc qui a pro­vo­qué l’al­gé­rie en por­tant contre elle de gro­tesques et dé­li­rantes ac­cu­sa­tions en est la dé­mons­tra­tion.

Pour Ryad qui a consom­mé la tra­hi­son des Pa­les­ti­niens et a pro­mis à Is­raël et aux Etats-unis l’onc­tion arabe à leur plan pour le Moyen-orient, le re­fus al­gé­rien à la hon­teuse sou­mis­sion est un obs­tacle de taille qu’elle s’es­saye à le­ver en s’en pre­nant à la sta­bi­li­té et à la sé­cu­ri­té de l’al­gé­rie avec les moyens per­ni­cieux du sou­tien aux sa­la­fistes wah­ha­bites lo­caux mais aus­si en at­ti­sant les ten­sions entre elle et le royaume alaouite voi­sin. Sa dia­bo­lique ma­chi­na­tion est à l’oeuvre et bé­né­fi­cie de « l’ex­per­tise » is­raé­lo-amé­ri­caine. Quels que soient leur ap­par­te­nance doc­tri­nale et les dif­fé­rends po­li­tiques qui les op­posent, les Al­gé­riens com­met­traient une tra­gique mé­prise en se prê­tant à ce qui vien­drait de la mo­nar­chie wah­ha­bite et de ceux qui l’ont sous leur coupe.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.