Le poids du pas­sé

Le Temps (Tunisia) - - MONDE -

Des pays arabes qui ne condamnent que du bout des lèvres l’as­sas­si­nat de sang­froid de di­zaines de Pa­les­ti­niens ou qu’ils se pré­oc­cupent tar­di­ve­ment d’une dé­ci­sion de na­ture à pro­vo­quer de nou­velles ten­sions au Moyen-orient, d’autres qui se ré­veillent sou­dain de­vant la tra­gé­die au quo­ti­dien d’un peuple spo­lié de ses terres et condam­né à er­rer sous les balles de son op­pres­seur, ou des or­ga­ni­sa­tions in­ter­na­tio­nales qui n’ont au­cun pou­voir pour ar­rê­ter et condam­ner les au­teurs de mul­tiples crimes contre l’hu­ma­ni­té. C’est ce scé­na­rio ter­rible, in­hu­main, dé­men­tiel qui est im­po­sé à la face du monde par deux puis­sances nucléaires qui ont dé­ci­dé de s’al­lier dans la ter­reur pour im­po­ser au monde libre, au peuple pa­les­ti­nien, leur propre lo­gique de la force, leur propre idée du monde. Plus que ja­mais, Is­raël montre qu’il est un Etat ter­ro­riste, qu’il n’hé­site pas à mas­sa­crer les ma­ni­fes­tants pa­les­ti­niens, au­jourd’hui que les Etatsu­nis, son pro­tec­teur de­puis tou­jours, ont tour­né le dos à toute re­te­nue dans le sou­tien à une po­li­tique gé­no­ci­daire au Moyen-orient de leur pro­té­gé, l’en­ti­té sio­niste. Certes, le monde mo­derne, ci­vi­li­sé, épris d’hu­ma­nisme et de com­pas­sion a ré­agi, un peu tard pour la vie de mil­liers de Pa­les­ti­niens, mais cette ré­ac­tion ne peut ab­soudre les na­tions et les Etats, eu­ro­péens ou autres, y com­pris et sur­tout les Etats arabes, d’une quel­conque vo­lon­té à pos­té­rio­ri de condam­ner, si­non de faire ces­ser les agres­sions meur­trières d’une en­ti­té sio­niste qui, dans sa fo­lie meur­trière et sous le fal­la­cieux pré­texte de pro­té­ger ses « co­lo­nies », là où il y a eu vol ca­rac­té­ri­sé de terres de Pa­les­ti­niens, s’ar­roge tous les droits, y com­pris de tuer.

La ten­ta­tion est forte d’ap­plau­dir cette sou­daine com­pas­sion in­ter­na­tio­nale pour un peuple spo­lié de tout, y com­pris de ce qu’il a de plus cher, sa terre, mais il ne faut pas dans le même temps ver­ser des « larmes de cro­co­dile » et fer­mer les yeux sur les crimes contre l’hu­ma­ni­té com­mis par Is­raël sous le fal­la­cieux pré­texte de lut­ter contre le ter­ro­risme. D’au­tant que les Etats-unis, qui jouent sur plu­sieurs ta­bleaux, ont réus­si avec Trump à an­ni­hi­ler deux ad­ver­saires po­ten­tiels de l’hé­gé­mo­nisme sio­niste au Pro­cheo­rient : plon­ger la Sy­rie dans une ef­froyable guerre ci­vile et iso­ler sur le plan in­ter­na­tio­nal l’iran. Trump, en sor­tant de l’ac­cord sur le nu­cléaire et en dé­pla­çant l’am­bas­sade US à Al Qods oc­cu­pée, a joué coup double et est ma­ni­fes­te­ment en train de chan­ger dan­ge­reu­se­ment la donne dans la ré­gion. Il a d’une part ren­for­cé l’hé­gé­mo­nisme d’is­raël en met­tant sous le bois­seau, si­non en do­mes­ti­quant les mo­nar­chies du Golfe, qui ne sont plus un « sou­ci » pour tout le monde dans la ré­gion, et en éli­mi­nant de l’échi­quier po­li­tique ré­gio­nal l’iran. D’abord en l’ac­cu­sant de vou­loir dé­ve­lop­per l’arme nu­cléaire, en­suite en li­mi­tant son ex­pan­sion en lui ré­im­po­sant les sanc­tions éco­no­miques. Certes, la France, l’al­le­magne et la Grande-bre­tagne tiennent tête aux Etats-unis en re­fu­sant de le suivre en fuyant ses res­pon­sa­bi­li­tés his­to­riques par rap­port à l’ac­cord sur le nu­cléaire ira­nien. Par contre, quand il s’agit de condam­ner la po­li­tique aven­tu­riste, ir­res­pon­sable, dan­ge­reuse et fran­che­ment bel­li­queuse de tous les gou­ver­ne­ments is­raé­liens qui se sont suc­cé­dé de­puis la « Nak­ba », le ton est bien in­au­dible dans toutes les ca­pi­tales eu­ro­péennes. Exi­ger des comptes et tra­duire les gé­no­ci­daires is­raé­liens de­vant le TPI est une chose im­pen­sable, in­ima­gi­nable, tant que les Eu­ro­péens, no­tam­ment Fran­çais et Al­le­mands, ne s’af­fran­chi­ront pas d’un pas­sé hon­teux et d’un be­soin per­ma­nent de cher­cher le par­don des juifs, quitte à to­lé­rer des mas­sacres pires que ceux des na­zis.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.