Pas d’ac­cord sur le dé­ploie­ment d’une mis­sion de l’onu

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE -

Ukraine

Les mi­nistres des Af­faires étran­gères russe, ukrai­nien, al­le­mand et fran­çais réunis à Ber­lin ne sont pas par­ve­nus à se mettre d'ac­cord sur les mo­da­li­tés du dé­ploie­ment d'une mis­sion de main­tien de la paix de l'onu dans l'est de l'ukraine. Le chef de la di­plo­ma­tie al­le­mande, Hei­ko Maas, a évo­qué à l'is­sue de la réunion un ac­cord de prin­cipe sur la créa­tion d'une mis­sion des Na­tions unies mais des "po­si­tions très éloi­gnées" sur les moyens de la mettre en place.

Les né­go­cia­tions à ce su­jet vont se pour­suivre dans les pro­chaines se­maines, a-t-il ajou­té.

Il s'agis­sait de la pre­mière réunion mi­nis­té­rielle au "for­mat Nor­man­die" de­puis fé­vrier 2017, les dis­cus­sions s'étant entre temps pour­sui­vies à plus bas ni­veau sans par­ve­nir à faire res­pec­ter l'ac­cord de ces­sez-le-feu si­gné en fé­vrier 2015 à Minsk ni à dé­ga­ger une porte de sor­tie po­li­tique au conflit qui a fait plus de 10.000 morts en quatre ans.

"Nous sa­vons qu'il y a eu un manque de vo­lon­té pour res­pec­ter les en­ga­ge­ments pris par le pas­sé", a com­men­té Hei­ko Maas pen­dant une confé­rence de presse conjointe avec son ho­mo­logue fran­çais Jeanyves Le Drian.

Le pré­sident fran­çais Em­ma­nuel Ma­cron avait fait ce week-end un ap­pel du pied à Vla­di­mir Pou­tine en di­sant sou­hai­ter la pré­sence du chef de l'etat russe au pro­chain som­met du G7, qui se dé­rou­le­ra dans un an en France, mais à condi­tion que ce­lui-ci fasse "un geste" sur l'ukraine.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.