Pe­tits écoliers sans écoles en Pa­les­tine…

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE - Sa­mia HARRAR

Ch­ro­nique

Tous les en­fants du monde s’y pré­parent. Pour cer­tains, c’est dé­jà fait. Pour d’autres, ce n’est qu’une ques­tion de jours. Pour les en­fants pa­les­ti­niens, le dé­compte se fait dans l’autre sens. Bien­tôt, ils n’au­ront plus d’écoles. L’UNR­WA n’au­ra plus les moyens de les en­tre­te­nir puisque Wa­shing­ton a cou­pé les vivres. En guise de chan­tage. Et de re­vanche har­gneuse d’un Trump, que rien ne semble pou­voir ar­rê­ter. Et qui se fout comme d’une guigne des souf­frances des pe­tits pa­les­ti­niens, les­quels, qu’ils soient dans les camps des ré­fu­giés du Li­ban, Sy­rie, ou dans les Ter­ri­toires, ne pour­ront même plus avoir l’illu­sion de «vi­vo­ter», em­pê­chés dé­jà de vivre leur en­fance, par la po­li­tique sé­gré­ga­tion­niste et ar­bi­traire de l’etat voyou, et qui s’en trouvent de sur­croît pé­na­li­sés par une po­li­tique étran­gère amé­ri­caine, qui n’en n’est pas à une in­jus­tice prés, et qui de sur­croît, s’en targue en se re­gar­dant le nom­bril sans sour­ciller.

Une pe­tite pen­sée pour eux, le jour de la ren­trée des classes ? Ça leur fe­ra une belle jambe. Et c’est ain­si, de­puis 1948 : on condamne du bout des lèvres… et on conti­nue son che­min. C’est l’en­fance qu’on as­sas­sine de jour en jour en Pa­les­tine. L’ad­mi­nis­tra­tion amé­ri­caine comme il est de mise de l’ap­pe­ler, de toute fa­çon n’en a cure. Avec Trump à sa tête, elle se se­ra sur­pas­sée.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.