Ah­mad Ah­mad: «Pas sûr que le Ca­me­roun soit prêt»

La ques­tion de l’organisation re­fait sur­face

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE -

Le pré­sident de la Con­fé­dé­ra­tion Afri­caine de Foot­ball jette de nou­veau le pa­vé dans la mare. Dans un en­tre­tien ac­cor­dé mar­di au mé­dia Kwese Sports, Ah­mad Ah­mad s’est mon­tré scep­tique quant à la ca­pa­ci­té du Ca­me­roun d’or­ga­ni­ser la pro­chaine Coupe d’afrique des Na­tions (CAN 2019).

« Je ne suis pas sûr que le Ca­me­roun soit prêt à or­ga­ni­ser la CAN », a-t-il dé­cla­ré.« Beau­coup de choses manquent en­core, et il reste très peu de temps », a re­le­vé le pa­tron de l’ins­tance di­ri­geante du foot afri­cain. Pour Ah­mad, le plus gros pro­blème du Ca­me­roun se ré­sume aux in­fra­struc­tures. « Le Ca­me­roun a tou­jours de gros pro­blèmes d’in­fra­struc­tures, comme les ter­rains et même les hô­tels », Ré­cem­ment, le pré­sident ca­me­rou­nais, Paul Biya, a pro­mis de res­pec­ter le ca­hier des charges re­la­tif à l’organisation de la CAN 2019 pré­vue du 7 au 30 juin. Mais ap­pa­rem­ment cette pro­messe n’a rien apai­sé aux doutes du pré­sident de la CAF. Des doutes émis il y a quelques mois par Ah­mad Ah­mad sur la ca­pa­ci­té du pays des Lions in­domp­tables à or­ga­ni­ser cette com­pé­ti­tion avaient sus­ci­té le tol­lé au Ca­me­roun.

Cer­tains n’avaient même in­ter­pré­té comme un rè­gle­ment de compte à l’en­droit de son pré­dé­ces­seur, Is­sa Haya­tou.

Dans tous les cas, on en sau­ra un peu plus sur le sort du Ca­me­roun lors de l’as­sem­blée gé­né­rale ex­tra­or­di­naire de la CAF qui se tient le di­manche 30 sep­tembre en Egypte.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.