Grève, ras­sem­ble­ment de pro­tes­ta­tion et me­naces d’es­ca­lade

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE - Sa­lah BEN HA­MA­DI

Les com­mer­çants bi­jou­tiers de Souk El Ber­ka dans la Mé­di­na de Tu­nis ont ob­ser­vé, ven­dre­di 12 oc­tobre, une grève, émaillée par un ras­sem­ble­ment de pro­tes­ta­tion à la place du gou­ver­ne­ment à la Kas­bah, voi­sine du Souk, à l’ini­tia­tive de la chambre na­tio­nale des com­mer­çants bi­jou­tiers, dans une am­biance très ten­due.

Les com­mer­çants bi­jou­tiers de Souk El Ber­ka dans la Mé­di­na de Tu­nis ont ob­ser­vé, ven­dre­di 12 oc­tobre, une grève, émaillée par un ras­sem­ble­ment de pro­tes­ta­tion à la place du gou­ver­ne­ment à la Kas­bah, voi­sine du Souk, à l’ini­tia­tive de la chambre na­tio­nale des com­mer­çants bi­jou­tiers, dans une am­biance très ten­due.

Avec l’ac­cord to­tal des par­ti­ci­pants, le pré­sident de la chambre, Ha­tem Ben Yous­sef, a me­na­cé de dur­cir le mou­ve­ment de contes­ta­tion si les re­ven­di­ca­tions des com­mer­çants bi­jou­tiers ne sont pas sa­tis­faites, si­gna­lant que la dé­ci­sion est tri­bu­taire des ré­sul­tats d’une réunion de­vant être te­nue au cours de la se­maine pro­chaine (pro­ba­ble­ment mar­di 16 oc­tobre) grou­pant une dé­lé­ga­tion de la chambre et des re­pré­sen­tants de la pré­si­dence du gou­ver­ne­ment, du mi­nis­tère du tou­risme et de l’ar­ti­sa­nat en tant que mi­nis­tère de tu­telle et du mi­nis­tère des fi­nances.

Comme es­ca­lade, Ha­tem Ben Yous­sef a évo­qué une grève gé­né­rale ou­verte dans l’en­semble du pays et un sit in ou­vert à la place du gou­ver­ne­ment à la Kas­bah.

Il a af­fir­mé l’at­ta­che­ment ab­so­lu des com­mer­çants bi­jou­tiers à leurs de­mandes, ajou­tant que les com­mer­çants bi­jou­tiers ré­clament une ré­vi­sion en pro­fon­deur du pro­jet de loi or­ga­ni­sant la pro­fes­sion pro­po­sé de­puis 2005 dans un sens qui tienne compte de leurs re­ven­di­ca­tions et pré­serve les droits mo­raux et ma­té­riels in­alié­nables des com­mer­çants bi­jou­tiers qui sont lé­sés.

Le pré­sident de la chambre des com­mer­çants bi­jou­tiers a ré­cla­mé à ce pro­pos « l’hu­ma­ni­sa­tion des condi­tions de contrôle », no­tant que les com­mer­çants bi­jou­tiers sont en fa­veur du contrôle à condi­tion qu’il soit ef­fec­tué dans le cadre de la trans­pa­rence et res­pecte les com­mer­çants bi­jou­tiers. Il a dé­plo­ré « les dé­rives » ayant mar­qué les opé­ra­tions de contrôle ces der­niers temps, de sorte que les com­mer­çants bi­jou­tiers, a-t-il dit, vivent sous ten­sion et se sentent constam­ment me­na­cés, d’au­tant que cer­taines af­faires ju­gées par les tri­bu­naux avaient été closes par des non lieux en fa­veur des ac­cu­sés. Il a fait état de plu­sieurs per­sonnes en pri­son dont des com­mer­çants bi­jou­tiers mais aus­si des PDG, des di­rec­teurs et des hauts res­pon­sables, outre des fer­me­tures « in­jus­ti­fiées » de lo­caux.

Plu­sieurs ac­tions de pro­tes­ta­tion avaient été, dé­jà, or­ga­ni­sées par le pas­sé par les com­mer­çants bi­jou­tiers dont une grève de 9 jours consé­cu­tifs.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.