Le film ira­kien «Ya­ra» : un hymne à la beau­té et à la vie

Le Temps (Tunisia) - - ARTS & CULTURE -

Mal­gré la coïn­ci­dence de la pro­jec­tion du film ira­kien "Ya­ra" dans les Jour­nées Ci­né­ma­to­gra­phiques de Car­thage (JCC) avec sa pre­mière amé­ri­caine à Hol­ly­wood, le réa­li­sa­teur ira­kien Ab­bas Fadhel a te­nu à être pré­sent à Tu­nis pour la pro­jec­tion de son film dans le cadre de la com­pé­ti­tion of­fi­cielle des long­smé­trages des JCC.

Pro­je­té mer­cre­di à la salle de ci­né­ma "Le Co­li­sée" , Ab­bas Fadhel a sai­si l'oc­ca­sion pour ex­pri­mer son amour pour la Tu­ni­sie et sa gra­ti­tude pour le fes­ti­val des JCC où il af­fiche pour la qua­trième fois sa par­ti­ci­pa­tion. Cin­quième film du réa­li­sa­teur ira­kien Ab­bas Fadhel, "Ya­ra" ra­conte l'his­toire d'une jeune fille "Ya­ra" vi­vant seule avec sa grand-mère dans une val­lée iso­lée où la plu­part des ha­bi­tants sont morts ou ont émi­gré à l'étran­ger. Du­rant 100 mi­nutes, le pu­blic suit l’his­toire d'amour qui se tisse entre Ya­ra et un jeune étran­ger ren­con­tré au vil­lage.

A tra­vers des scènes ré­pé­ti­tives de vie quo­ti­dienne mar­quant le poids de la rou­tine chez le per­son­nage prin­ci­pal Ya­ra, le réa­li­sa­teur met l'ac­cent sur l'im­pact de l'émi­gra­tion sur le vil­lage à tra­vers des gros plans de pay­sage na­tu­rel ac­cen­tuant la no­tion de so­li­tude et du vide. Tout au long du film, les élé­ments na­tu­rels sont un mi­roir des sen­ti­ments res­sen­tis par Ya­ra : entre tris­tesse, nos­tal­gie au passé et es­poir dans l'ave­nir. Grâce à la ca­mé­ra de Fadhel, le quo­ti­dien de Ya­ra, sy­no­nyme de las­si­tude et de mé­lan­co­lie au dé­but du film, de­vient d'une ma­nière pro­gres­sive une source d'es­poir et de beau­té.

Mal­gré la fin in­at­ten­due du film et le choix de Ya­ra de res­ter dans son vil­lage et ne pas suivre son amou­reux, le réa­li­sa­teur réus­sit par son ori­gi­na­li­té à mar­quer l'es­prit de son pu­blic: la vie quo­ti­dienne de­vient une source de ré­sis­tance et de vic­toire de la vie contre la guerre et la mort. Le film "Ya­ra" dé­montre ain­si que dans la ré­pé­ti­tion du quo­ti­dien ré­side la beau­té, la force de la vie et sa conti­nui­té.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.