« Un Cen­te­naire qui se fête avant terme »

Moïne Châa­ba­ni : t j $F TBDSF FTU WFOV GBJSF M VOJPO TBDSÏF EF UPVU VO QBZT x

Le Temps (Tunisia) - - SPORTS - Ra­fik BEN AR­FA

A 37 ans, Moïne Chaa­ba­ni est de­ve­nu le plus jeune en­traî­neur tu­ni­sien à conqué­rir un titre aus­si im­por­tant que la sacre afri­cain. Quelques se­maines après avoir suc­cé­dé à Kha­led Ben Ya­hia dans les condi­tions que tout un cha­cun connaît. Un Moïne Chaa­ba­ni vi­si­ble­ment ému par cette réus­site qui a long­temps ger­mé dans son es­prit. Ecou­tons-le :

« Notre par­cours n’a pas été fa­cile avec une moyenne d’un match tous les quatre jours dont trois dans le cadre de la ligue afri­caine des clubs cham­pions. En dé­pit de quelques mau­vais pas­sages à vide, nous sommes par­ve­nus à pas­ser en fi­nale de cette ligue afri­caine des clubs cham­pions, une de nos dé­fis dans cette an­née du cen­te­naire. Je n’ai­me­rais pas m’at­tar­der sur les condi­tions qui ont pré­va­lu au match al­ler à Alexan­drie mais sans omettre de pas­ser sous si­lence les car­tons jaunes in­fli­gés à Kom et Dhaoua­di, Et Moïne Chaa­ba­ni de ter­mi­ner, les larmes aux yeux, avec un mes­sage des­ti­né à toute sa fa­mille, son épouse et ses en­fants qui ont sû­re­ment souf­fert tout au long de ce par­cours me­nant au titre afri­cain.

sanc­tions sy­no­nymes de sus­pen­sions pour le match de la fi­nale re­tour. Il n’em­pêche. Nous sommes par­ve­nus à sur­mon­ter ces dif­fi­cul­tés pour abou­tir au sacre at­ten­du par tout un pays, le troi­sième pour l’es­pé­rance ». Je ne ter­mine pas sans mettre l’ac­cent sur un sacre qui a en­traî­né l’union de tout un pays ».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.