Peine de pri­son re­quise contre l'an­cien avo­cat de Trump

Le Temps (Tunisia) - - MONDE -

Le par­quet fé­dé­ral de Man­hat­tan a de­man­dé à la jus­tice amé­ri­caine de condam­ner Mi­chael Co­hen, an­cien avo­cat per­son­nel de Do­nald Trump, à une "peine d'em­pri­son­ne­ment sub­stan­tielle" pour avoir ache­té le si­lence de l'ac­trice de films por­no­gra­phiques Stor­my Da­niels et pour fraude fis­cale.

Mi­chel Co­hen, qui co­opère avec l'en­quête du pro­cu­reur spécial amé­ri­cain Ro­bert Muel­ler sur une pos­sible col­lu­sion entre la Rus­sie et l'équipe de cam­pagne élec­to­rale de Trump en 2016, a plai­dé cou­pable des ac­cu­sa­tions por­tées contre lui au mois d'août. L'an­cien avo­cat du pré­sident avait alors dé­cla­ré avoir or­ga­ni­sé des paie­ments sur ordre de Do­nald Trump avant l'élec­tion pré­si­den­tielle de 2016 pour ré­duire au si­lence deux femmes, dont Stor­my Da­niels, qui di­saient avoir eu une liai­son avec le can­di­dat ré­pu­bli­cain.

Les ser­vices du pro­cu­reur spécial Ro­bert Muel­ler, qui ont dé­po­sé ven­dre­di leur re­com­man­da­tion, ont dé­cla­ré ne pas vou­loir in­fluen­cer la sen­tence qui se­ra pro­non­cée contre Co­hen.

Ils ont sou­li­gné la co­opé­ra­tion de Co­hen à l'"en­quête russe" qu'ils mènent, mais ont tou­te­fois dé­crit comme "dé­li­bé­rés et pré­mé­di­tés" les men­songes de Co­hen aux par­le­men­taires amé­ri­cains à pro­pos de dis­cus­sions sur la construc­tion d'un gratte-ciel pro­po­sé par la Trump Or­ga­ni­za­tion à Mos­cou.

Mi­chael Co­hen a plai­dé cou­pable de cette ac­cu­sa­tion la se­maine der­nière. L'avo­cat doit être condam­né mer­cre­di pro­chain par le juge de dis­trict amé­ri­cain William Pau­ley à Man­hat­tan pour toutes les ac­cu­sa­tions pour les­quelles il a plai­dé cou­pable. Ses avo­cats ont de­man­dé qu'il ne soit pas condam­né à une peine d'em­pri­son­ne­ment, af­fir­mant qu'il avait lar­ge­ment co­opé­ré avec Ro­bert Muel­ler et avec le par­quet de New York.

Trump a qua­li­fié l'en­quête de Muel­ler de "chasse aux sor­cières" et a à plu­sieurs re­prises nié tout acte ré­pré­hen­sible. Le pré­sident a ac­cu­sé cette se­maine Mi­chael Co­hen d'avoir men­ti sur ses af­faires com­mer­ciales en Rus­sie pour ob­te­nir une ré­duc­tion de la peine de pri­son.

Le bu­reau de Ro­bert Muel­ler a pour­sui­vi ou fait condam­ner une ving­taine de res­sor­tis­sants et d'en­ti­tés russes, ain­si que plu­sieurs as­so­ciés de Trump.

Les ac­cu­sa­tions por­tées contre Co­hen par le par­quet de Man­hat­tan dé­coulent de sa sai­sine par l'équipe de Ro­bert Muel­ler.

La Rus­sie a nié s'être in­gé­rée dans l'élec­tion pré­si­den­tielle amé­ri­caine de 2016.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.