«Je me sens mal comme 24 mil­lions de Ca­me­rou­nais»

Chris­tian Bas­so­gog sur le re­trait de la CAN 2019 :

Le Temps (Tunisia) - - SPORTS -

Le vain­queur de la Coupe d'afrique des Na­tions 2017 s'est ex­pri­mé sur la dé­ci­sion de la CAF de re­ti­rer l'or­ga­ni­sa­tion de la com­pé­ti­tion au Ca­me­roun.

La sen­tence est tom­bée la se­maine der­nière pour les Lions In­domp­tables."nous avons pris la dé­ci­sion de re­ti­rer la CAN 2019 au Ca­me­roun", a in­di­qué le pré­sident de la CAF (con­fé­dé­ra­tion afri­caine de foot­ball), Ah­mad Ah­mad. Cette an­nonce a pro­vo­qué un réel séisme en Afrique et sur­tout dans le pays concer­né.

Dé­sor­mais en­traî­née par un duo com­po­sé de Cla­rence See­dorf et de Pa­trick Klui­vert, la sé­lec­tion ca­me­rou­naise de­vra al­ler cher­cher sa qua­li­fi­ca­tion comme les autres équipes, lors de la der­nière jour­née des éli­mi­na­toires, en mars pro­chain.

Chris­tian Bas­so­gog, vain­queur de la com­pé­ti­tion il y a deux ans au Ga­bon et élu meilleur joueur de ce tour­noi, a confié à Goal son im­mense déception.

"Je l’ai très mal vé­cu car c’était vrai­ment une joie et une fier­té de vivre la CAN dans mon pays. Je ne veux pas al­ler contre l’avis des di­ri­geants car ils connaissent mieux le foot que nous. S’ils ont pris cette dé­ci­sion, c’est parce qu’ils veulent le bien du Ca­me­roun et du foot­ball afri­cain. Ils ont beau­coup réfléchi."

"On ne va pas s’ar­rê­ter de jouer à

cause de ce re­trait"

At­ta­quant du He­nan Jia­nye FC, en Chine, Bas­so­gog a une pen­sée pour ses sup­por­ters tout en sou­hai­tant voir son équipe re­le­ver la tête pour as­su­rer sa pré­sence lors de cette CAN 2019.

"Je me sens mal comme les 24 mil­lions de Ca­me­rou­nais qui au­raient vou­lu que cette com­pé­ti­tion se joue à la mai­son. On ne va pas s’ar­rê­ter de jouer à cause de ce re­trait. On veut vrai­ment prou­ver aux yeux du monde en­tier que nous sommes une grande na­tion, en se qua­li­fiant pour la pro­chaine Coupe d’afrique des Na­tions. Je pense que ça se­rait une très bonne chose pour nous."

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.