Un globe-trot­ter tu­ni­sien en Amé­rique

Fe­thi Zbi­di ex­pose sa pein­ture à Pro­vo (Salt Lake Ci­ty) aux Etats-unis, du 4 jan­vier au 4 fé­vrier 2019

Le Temps (Tunisia) - - ARTS & CULTURE - Hou­cine TLI­LI

Fa­thi Zbi­di re­prend son bâ­ton « ar­tis­tique» de Pè­le­rin et s’en va au loin, cette fois-ci, du cô­té de cette Amé­rique pro­fonde du nord-ouest, du cô­té de cette ville mor­mone de Salt Lake Ci­ty pour mon­trer ses der­nières oeuvres pro­duites à Sousse, et qui illus­trent sa toute der­nière étape à la­quelle le peintre est par­ve­nu dans ses re­cherches pic­tu­rales.

Fe­thi Zbi­di est cet ar­tiste ori­gi­naire de Sousse de ce sa­hel tu­ni­sien, où il a gran­di et où il a par­ti­ci­pé plus tard à ac­com­pa­gner son dé­ve­lop­pe­ment et où il a aus­si contri­bué à l’ex­ten­sion ver­ti­gi­neuse ar­chi­tec­tu­rale ur­baine et tou­ris­tique de sa ville na­tale. Sousse, la ville perle de sa ré­gion mais aus­si de toutes la Tunisie.

Fe­thi Zbi­di a été for­mé à l’ecole des Beaux-arts de Tu­nis ; école créée en 1930 par les au­to­ri­tés co­lo­niales de l’époque d’avant l’in­dé­pen­dance du pays. Sa for­ma­tion s’est dé­rou­lée entre 1963 et 1968 où il était élève de l’ate­lier de Jacques Ar­naud et il avait comme di­rec­teur d’abord Mr Pierre Ber­jole et Mme Sa­fia Fa­rhat plus tard.

L’étu­diant F.zbi­di a conti­nué ses études en Eu­rope à tra­vers des sé­jours de for­ma­tion à Pa­ris (Ecole na­tio­nale su­pé­rieure des Beaux-arts de Pa­ris) (1968-1970) il a ef­fec­tué éga­le­ment un sé­jour à Ham­mer Smith of arts à Londres et en­suite il a ter­mi­né ses études par fré­quen­ter l’aca­dé­mie des arts à Mu­nich jus­qu’en 1972.

Après ses sé­jours ar­tis­tiques à l’étran­ger et après avoir ac­cu­mu­lé plu­sieurs ex­pé­riences, l’ar­tiste est re­ve­nu à Sousse,où il a été très ac­tif dans le do­maine de l’ar­chi­tec­ture d’in­té­rieur ou de­si­gn d’amé­na­ge­ment. Ses contri­bu­tions d’amé­na­ge­ment des es­paces in­té­rieurs et ur­bains ont été nom­breuses et re­con­nues pour leur qua­li­té pro­fes­sion­nelle mais aus­si pour leur grande va­leur ar­tis­tique. Le pen­chant de Fe­thi Zbi­di pour l’art et plus par­ti­cu­liè­re­ment pour la pein­ture a été tout de suite évi­dente, en fait, l’ar­tiste n’a ja­mais ces­sé de l’être en op­tant pour aus­si bien l’ex­pres­sion gra­phique (des­sin et es­quisses fi­gu­ra­tives) que pour la sculp­ture et la pein­ture abs­traite de ten­dance mo­der­niste.

Les dif­fé­rentes es­quisses de l’ar­tiste ont été dé­ployées au ni­veau de la réa­li­sa­tion de cer­tains por­traits à main le­vée et pour la re­pré­sen­ta­tion de cer­tains su­jets mais aus­si de cer­tains mo­nu­ments es­quis­sés en Eu­rope. Fe­thi Zbi­di n’a pas né­gli­gé non plus de s’ex­pri­mer en sculp­ture où il a ré­so­lu des pro­blèmes de la tri­di­men­sion­na­li­té en op­tant pour une sculp­ture fa­vo­ri­sant le main­tien de la ru­go­si­té de la ma­tière sans al­ler jus­qu'à ob­te­nir des sur­faces jo­lies po­lies et raf­fi­nées. Ses in­ter­ven­tions mi­ni­ma­listes sur les ma­tières (pierres et bronzes) ont main­te­nu la concré­tude des ma­té­riaux exemple à ce­la sculp­ture en pierre na­tu­relle (1972) don de l’ar­tiste à l’ins­ti­tut fran­çais de Mu­nich et du buste en bronze de son beau père et de quelques autres tra­vaux de vi­trail fort in­té­res­sants.

Des­si­na­teur, sculp­teur, Fe­thi Zbi­di est aus­si es­sen­tiel­le­ment peintre et peintre jus­qu’au bout des ongles. Les oeuvres ex­po­sées au­jourd’hui à Salt Lake Ci­ty illus­trent l’im­por­tance que le peintre oc­troie à sa re­cherche au ni­veau de sa dé­marche plas­tique.

Les oeuvres mon­trées ici re­pré­sentent le der­nier iti­né­raire et la der­nière sta­tion d’une évo­lu­tion mon­trant à chaque fois de nou­velles com­bi­na­toires al­lant d’un amé­na­ge­ment in­for­mel ly­rique fa­vo­ri­sant une com­po­si­tion abs­traite non sta­tique jus­qu'à une com­po­si­tion presque mo­no­chro­ma­tique puis­sante, en pas­sant par des op­po­si­tions dis­crètes d’ombre et de lu­mière éga­le­ment très ex­pres­sives et qui res­tent en de ça d’une op­po­si­tion clair-obs­cur pu­re­ment plas­tique de type clas­sique fi­gu­ra­tif.

Les vingt oeuvres pré­sen­tées au­jourd’hui à Salt Lake ci­ty tout en main­te­nant la pro­blé­ma­tique de dé­but de la car­rière ar­tis­tique du peintre, dé­voilent une nou­velle ap­proche qui est de moins en moins in­for­melle et qui est de plus en plus éla­bo­rée, construite et tis­sée ,et qui ne laisse plus à l’op­po­si­tion lu­mières/ombres de place pré­pon­dé­rante dans un es­pace de plus en plus ri­go­riste et pu­riste .

La lu­mière dis­crète se fait rare ou ac­com­pa­gnant les signes gra­phiques, n’est plus un élé­ment im­por­tant du pa­ra­doxe mais elle existe tou­jours. Fe­thiz­bi­di est de­ve­nu peintre de l’ab­so­lu. Il ac­com­pagne la vir­tuo­si­té des so­no­ri­tés mu­si­cales dé­ve­lop­pées par exemple par Ra­vi Shan­kar et sa fille Anou­ch­ka lors­qu’ ils nous in­tro­duisent dans leur mu­sique mo­no­corde ré­pé­ti­tive mais très sou­vent vé­hé­mente.

Le pa­ra­digme, ici, est mys­ti­co­mu­si­cal et les rythmes sont orien­taux et les gestes pic­tu­raux de Fe­thiz­bi­di sont aus­si li­mi­tés à leur simple ex­pres­sion et ne disent les choses qu’en rac­cour­ci en n’ ex­pri­mant que l’es­sen­tiel.

Le peintre nous offre ain­si une sor­tie du chaos de l’in­for­mel et nous in­vite à en­trer dans une nou­velle sé­ré­ni­té… presque mys­tique.

La dé­marche de Fe­thi Zbi­di n’est pas étran­gère au mou­ve­ment clas­sique en Tunisie. Cette dé­marche y a sa place et oc­cupe dans le mou­ve­ment des arts plas­tiques en Tunisie une po­si­tion très confor­table de cher­cheur­chas­seur de l’es­sen­tiel et qui res­semble quelque peu à la dé­marche de Ra­fik el Ka­mel avec le­quel il a fait ses études à Tu­nis et à Pa­ris.

Fe­thi Zbi­di plus pra­tique a choi­si, lui, de pour­suivre ses re­cherches pro­fes­sion­nelles au ni­veau des amé­na­ge­ments des es­paces ur­bains et ar­chi­tec­tu­raux. Mais il a main­te­nu des exi­gences de l’ordre de la re­cherche chro­ma­tique qui a abou­ti à cette ex­pres­sion es­sen­tia­liste du mo­no­chro­ma­tisme ab­so­lu.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.