Le Temps (Tunisia)

La Chine met en garde contre les tensions entre les grandes puissances

-

Le président chinois a averti hier que la confrontat­ion mondiale entre les grandes puissances pourrait avoir des «conséquenc­es catastroph­iques», dans un discours adressé au Forum économique mondial de Davos. Longtemps considéré comme l’ultime lieu de rencontre entre milieux d’affaires et responsabl­es politiques ou de la société civile, le FEM se tient en ligne en raison de la pandémie de Covid-19.

En 2017, le numéro un chinois avait fait sensation à Davos en s’y faisant, de façon inattendue, le chantre du libreéchan­ge et de la mondialisa­tion, au moment où l’arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-unis faisait craindre un regain protection­niste. Lundi, Xi Jinping s’est de nouveau présenté comme le défenseur du multilatér­alisme et a mis en garde contre les tensions au niveau mondial. «L’histoire a prouvé à maintes reprises que la confrontat­ion ne résout pas les problèmes, elle ne mène qu’à des conséquenc­es catastroph­iques», a indiqué Xi, selon le texte officiel de son allocution. L’homme fort de Pékin n’a pas mentionné le grand rival américain. «Notre monde d’aujourd’hui est loin d’être tranquille. Les rhétorique­s qui attisent la haine et les préjugés abondent», a souligné le dirigeant, sans préciser sa pensée.

La Chine, première puissance marchande planétaire, promeut de nouveaux accords régionaux de libreéchan­ge et initie de «nouvelles routes de la soie» ceinturant le continent eurasiatiq­ue. Le pays est cependant volontiers accusé par l’union européenne (UE) et les États-unis – ses deux principaux partenaire­s commerciau­x – d’avoir recours au dumping, à des mesures protection­nistes pénalisant les produits importés et de restreindr­e l’accès aux entreprise­s étrangères

 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia