Près de 23% des agents ont dé­pas­sé 50 ans

L'Economiste Maghrébin - - Focus -

Une étude pu­bliée ré­cem­ment par l’Ins­ti­tut na­tio­nal de la sta­tis­tique (INS) montre que près de 23% des agents de la fonc­tion pu­blique ont dé­pas­sé 50 ans. Cette étude, axée sur les spé­ci­fi­ci­tés des agents de la fonc­tion pu­blique du­rant la pé­riode al­lant de 2012 à 2016, sou­ligne que cette ca­té­go­rie d’âge dont le nombre est es­ti­mé à 141,6, a aug­men­té en 2016 alors que ce taux ne dé­pas­sait pas 20% en 2012.

Se­lon la même étude, le taux des agents dont la tranche d’âge ne dé­passe pas 35 ans a bais­sé du­rant la même pé­riode pour at­teindre 26% en 2016 contre 28,7% en 2012.

L’INS n’a pas pré­sen­té d’ex­pli­ca­tion à ces va­ria­tions qui im­posent à l’Etat de grands dé­fis, no­tam­ment en cette pé­riode du­rant la­quelle les caisses so­ciales en­re­gistrent une pres­sion à cause du nombre éle­vé des em­ployés qui partent à la re­traite chaque an­née.

Cette étude re­lève éga­le­ment que le nombre des agents de la fonc­tion pu­blique dans les mi­nis­tères et les éta­blis­se­ments pu­blics a at­teint 622,3 mille agents en 2016 contre 533,1 mille agents en 2012 soit une aug­men­ta­tion es­ti­mé à 16%.

L’aug­men­ta­tion an­nuelle la plus im­por­tante concer­nant le nombre des agents de la fonc­tion pu­blique a été en­re­gis­trée en 2012 en com­pa­rai­son de l’an­née 2011, soit une aug­men­ta­tion de 20%. Ce taux a bais­sé de 3% en 2016.

Cette va­ria­tion s’ex­plique par la cam­pagne de re­cru­te­ment lan­cée par l’Etat après la ré­vo­lu­tion pour des rai­sons so­ciales et éco­no­miques, se­lon la même étude

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.