LAN­GUAGE HELP

Whether you’ve had your pock­ets picked or you’ve been in an ac­ci­dent, Peter Ste­wart has all the phrases you need when deal­ing with the po­lice. 1. Sam is on hol­i­day in Paris and finds him­self the vic­tim of crime. He goes to the near­est po­lice sta­tion to re

France - - Contents -

The phrases you need when you find your­self speak­ing to the po­lice.

PO­LICE­MAN: Good morn­ing. How can I help you? POLICIER: Bon­jour. Je peux vous aider?

SAM: Hello. I would like to re­port a theft, please. SAM: Bon­jour. Je voudrais dénon­cer un vol, s’il vous plaît.

POLICIER: One mo­ment please while I fetch my col­league who will be able to help you. POLICIER: Un in­stant, s’il vous plaît. Je vais chercher mon col­lègue qui pourra vous aider. (Five min­utes later) (Cinq min­utes plus tard) DE­TEC­TIVE: Hello. I un­der­stand that you would like to re­port a crime. INSPECTEUR: Bon­jour. J’ai com­pris que vous souhaitez dénon­cer un crime. SAM: Yes, that’s right. SAM: Tout à fait. DE­TEC­TIVE: Tell me what hap­pened. INSPECTEUR: Ra­con­tez-moi ce qui s’est passé.

SAM: I was at the Saint-ouen flea market this morn­ing and all of a sud­den these three men bumped into me. Five min­utes later, I re­al­ized that they had taken my wal­let. SAM: J’étais au marché aux puces de Saint-ouen ce matin et tout d’un coup trois hommes sont ap­parus der­rière moi. Cinq min­utes plus tard, je me suis rendu compte qu’ils avaient piqué mon porte­feuille!

DE­TEC­TIVE: Can you de­scribe these men to me? INSPECTEUR: Pou­vez-vous me décrire ces trois hommes?

SAM: They were tall, around 6 feet 2 and had black hair and brown eyes. They were all wear­ing adi­das track­suits and one of them had a Paris St Ger­main base­ball cap. SAM: Ils étaient grands, ils mesuraient en­v­i­ron 1m80 et avaient des cheveux noirs et des yeux mar­rons. Ils por­taient tous des survête­ments adi­das et l’un d’eux avait une cas­quette du Paris St Ger­main.

DE­TEC­TIVE: OK. Can you re­mem­ber what was in your wal­let? INSPECTEUR: D’ac­cord. Pou­vez-vous vous sou­venir de ce qui était dans votre porte­feuille?

SAM: Yes, I had around €50 in it as well as my debit and credit cards. My pass­port was also in there so now I’m stuck in Paris! SAM: Oui, j’avais en­v­i­ron 50€ ainsi que mes cartes de débit et de crédit. Et mon passe­port était dedans… donc je suis blo­qué à Paris! DE­TEC­TIVE: Don’t worry. The first thing you need to do is call the credit card com­pa­nies and can­cel all of your cards. My col­league will call the Bri­tish em­bassy here in Paris to ar­range an emer­gency ap­point­ment for you. They will be able to pro­vide you with an emer­gency doc­u­ment al­low­ing you to re­turn home next week. INSPECTEUR: Ne vous in­quiétez pas. La pre­mière chose à faire est d’ap­peler les so­ciétés émet­tri­ces de cartes de crédit et d’an­nuler toutes vos cartes. Mon col­lègue ap­pellera l’am­bas­sade bri­tan­nique à Paris pour or­gan­iser un ren­dez-vous d’ur­gence pour vous. Ils pour­ront vous fournir un doc­u­ment vous per­me­t­tant de ren­trer en Grande Bre­tagne la se­maine prochaine.

DE­TEC­TIVE: Once you’ve can­celled your cards you will need to fill out this form. Please sup­ply as much de­tail as pos­si­ble. INSPECTEUR: Une fois que vous avez an­nulé vos cartes, vous de­vrez rem­plir ce for­mu­laire. Il faut fournir tous les dé­tails pos­si­bles.

DE­TEC­TIVE: Sadly, pick­pock­ets are a reg­u­lar oc­cur­rence at the flea market but we will do our best to find the cul­prits. INSPECTEUR:

Mal­heureuse­ment, les pick­pock­ets sont très présents au marché de Saint-ouen, mais nous fer­ons de notre mieux pour trou­ver les coupables. SAM: Thanks for your help. SAM: Merci de votre aide. DE­TEC­TIVE: You’re wel­come and I am sorry that this has hap­pened to you. INSPECTEUR: Je vous en prie et je suis dé­solé que cela soit ar­rivé.

PO­LICE­MAN: Hello. Can you hear me? POLICIER: Bon­jour. Vous m’en­ten­dez?

JOHN: Hello. Yes...where am I ex­actly?

JOHN: Bon­jour. Oui…je suis où ex­acte­ment? PO­LICE­MAN: You have fallen off your bike and are in shock. POLICIER: Vous êtes tombé de votre vélo et sous le choc.

PO­LICE­MAN: A wit­ness told us that a car was trav­el­ling too fast and it knocked you off your bike. POLICIER: Un té­moin nous a dit qu’une voiture roulait trop vite et que cela vous a fait tomber de votre vélo.

JOHN: I re­mem­ber there be­ing lots of traf­fic and some­one was beep­ing their horn. I don’t re­mem­ber any­thing af­ter that. Who are you? JOHN: Je me sou­viens de beau­coup de cir­cu­la­tion et il y avait quelqu’un qui klax­on­nait. Je me sou­viens plus de rien. Et vous êtes qui?

PO­LICE­MAN: I am a po­lice of­fi­cer. The per­son who knocked you off your bike called the po­lice. My col­league is ques­tion­ing him. POLICIER: Je suis policier. La per­sonne qui vous a fait tomber de votre vélo a ap­pelé

la po­lice. Mon col­lègue l’in­ter­roge. PO­LICE­MAN: Does your

head hurt? POLICIER: Est-ce que vous avez mal à la tête?

JOHN: No, it’s ok. JOHN: Non, ça va.

PO­LICE­MAN: We are go­ing to send you to hos­pi­tal as a pre­cau­tion. An am­bu­lance is on its way. POLICIER: Nous al­lons vous en­voyer à l’hôpi­tal par pré­cau­tion. Une am­bu­lance est en route.

JOHN: Oh, there’s no need, I re­ally am ok. JOHN: Ce n’est pas néces­saire, je vais très bien. PO­LICE­MAN: You’re shaken up. POLICIER: Vous êtes cham­boulé. JOHN: What will hap­pen to the driver of the car that was go­ing too fast? JOHN: Qu’est-ce qui va ar­river au con­duc­teur de la voiture qui roulait trop vite?

PO­LICE­MAN: He will be charged with dan­ger­ous driv­ing. POLICIER: Il sera in­culpé pour con­duite dan­gereuse.

(Five min­utes later) (Cinq min­utes plus tard)

PO­LICE­MAN: The am­bu­lance is here. We found your bag on the road­side and have phoned your wife who was with your sis­ter in a café. They have left for Saint Gre­goire’s Hos­pi­tal. POLICIER: L’am­bu­lance est là. Nous avons trouvé votre sac sur le bord de la route et avons téléphoné à votre femme qui est avec votre soeur dans un café. Elles sont par­ties pour l’hôpi­tal Saint-gré­goire.

JOHN: Ok, thank you. JOHN: D’ac­cord, merci.

PO­LICE­MAN: You’re wel­come. And you’re lucky, sir. Ac­cord­ing to the wit­ness, you had a pretty nasty fall. POLICIER: De rien. Vous avez eu de la chance, mon­sieur. Selon le té­moin, c’était une mau­vaise chute.

Newspapers in English

Newspapers from UK

© PressReader. All rights reserved.